Madagascar: Fermeture CTC-19 - Quatre-vingt malades transférés

Le transfert des malades au niveau des deux CTC-19 se fait progressivement, compte tenu de l'annonce du Premier ministre, dimanche soir.

Selon la décision annoncée par Christian Ntsay, chef du gouvernement, les centres de traitement d'Ivato et d'Alarobia vont fermer leurs portes jusqu'au 20 mai. Le centre de traitement de Covid-19 d'Ivato a accueilli près de cent trente malades. Ces centres n'ont plus de malades ou n'en ont que très peu. Actuellement, il y a près de trente-cinq malades hospitalisés à Ivato tandis que dans le centre de traitement Covid-19 Alarobia, il ne reste plus que quarante-cinq patients. Ce centre de traitement a une capacité de deux cent trente lits. « Le transfert est en cours auprès de deux centres de traitement Covid -19 », explique le Professeur Nicole Rakotoarison, responsable des CTC -19. Hier dans l'après-midi, le CTC-19 Alarobia a été vidé, les malades ont été transférés au centre de traitement Soamandrakizay.

Dans le centre de traitement Ankorondrano, les patients des autres centres qui ont été fermés s'installent progressivement. « Nous accueillons les malades issus des centres d'Ivato et Alarobia. Ils sont près de trente-cinq », indique le Docteur Tantely Randriamandranto, coordonnateur du CTC-19 Ankorondrano.

Taux occupation en baisse

Dans ce centre, cinquante trois patients ont une forme modérée de Covid-19. « Nous avons une capacité de cent lits. Et le nombre des malades pris en charge a été réduit. Il ne restait que dix-huit patients avant l'arrivée des trente-cinq malades issus des autres centres fermés», enchaîne-t-il.

Le taux d'occupation des centres de traitement a diminué dans tous les centres de traitement. Nombreux ont trouvé guérison. « Nous enregistrons quatre à six hospitalisations en moyenne par jour», poursuit le Professeur. Le responsable a toutefois noté que les centres qui restent ouverts continuent à prendre en charge les malades. L'organisation est confiée à chaque CTC-19 pour l'accueil. Ces centres de traitement ont été ouverts en avril afin de renforcer la prise en charge des patients qui présentent la forme modérée du coronavirus. Le président de la République l'a annoncé il y a un mois. Le ministre de la Santé publique a indiqué que le pic de la maladie a été atteint le 15 avril.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X