Angola: Covid-19 - 18 000 personnes supplémentaires prennent une deuxième dose

Luena (Angola) — 18 mille personnes supplémentaires pourront prendre la deuxième dose du vaccin contre le Covid -19 lors de la campagne qui a débuté lundi, dans la province de Moxico.

S'adressant à l'ANGOP, le chef du département de la santé publique à Moxico, Henriques Caiombo, a informé que, dans une première phase, seule la municipalité de Moxico (siège provincial) administrera la deuxième dose, et que dans les régions restantes, elle pourra commencer après une semaine.

Le responsable a appelé les utilisateurs à ce que la deuxième dose ne soit administrée qu'aux personnes qui ont reçu la première, et que les autres devraient attendre le début de l'autre phase de la campagne.

"Nous assistons à la présence de personnes qui n'ont pas été vaccinées lors de la première phase. Celles-ci doivent être patientes et attendre la prochaine phase de la campagne", a-t-il souligné.

Concernant le lancement de la campagne dans les municipalités de Luacano, Luchazes et Cameia, il a fait savoir qu'elle dépendait de l'arrivée du nouveau lot de vaccins.

Au cours de la première phase, le vaccin a couvert les municipalités de Moxico (siège) où 13 mille 572 personnes ont été vaccinées, Alto Zambeze (1.379), Luau (1.310), Camanongue (828), Bundas (828), Léua (432).

La campagne de vaccination est menée dans les postes de vaccination de haut rendement (PVAR), par cinq groupes comprenant des vaccinateurs, des préparateurs, des greffiers, des conseillers, le personnel de l'INEMA (Institut national des urgences médicales) et le personnel de la PN (Police nationale).

La province de Moxico, en termes épidémiologiques, a jusqu'à présent enregistré 246 cas positifs de la pandémie du Covid-19, qui ont résulté à quatre décès et un actif.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X