Algérie: Nécessité de rassembler le patrimoine culturel algérien

Alger — Des chercheurs et des académiciens ont mis l'accent, lundi à Alger, sur la nécessité d'étudier scientifiquement, de rassembler et de faire connaitre le patrimoine culturel algérien avant de l'exploiter dans la consécration des valeurs citoyennes.

L'étude scientifique permettra de rassembler et la conservation de ce patrimoine avant de passer à son exploitation en tant que richesse économique ainsi que dans la consécration de l'identité nationale, ont estimé des spécialistes dans le patrimoine et des anthropologues, à l'ouverture de deux journées d'étude sur "le patrimoine immatériel et son rôle dans le développement et la consécration des valeurs citoyennes".

Intervenant à cette occasion, l'académicien de l'Université d'Alger, Abdelhamid Bourayou a appelé à "rassembler ce patrimoine dont une grande partie a disparu" en vue de "le transmettre aux générations montantes".

Pour sa part, Mebarka Belahcen (Université d'Oran) a estimé que "le patrimoine culturel algérien est abandonné scientifiquement et politiquement", citant l'exemple de la société Hassanie au sud-ouest du pays méconnue par les établissements universitaires algériens".

De son côté, Laid Bouda (université d'Ilizi) a indiqué dans son intervention sur la langue Targuie comme composante d'un patrimoine oral séculaire, que "la plupart des chercheurs qui ont abordé le patrimoine targuie étaient des occidentaux", appelant, dans ce cadre, les chercheurs algériens à "accorder davantage d'intérêt à ce patrimoine et le faire connaitre dans ses dimensions algériennes loin des visions occidentales sur l'histoire de la région".

Organisés par le ministère de la Culture et des Arts sous le slogan "le patrimoine populaire comme richesse culturelle", les travaux des deux journées d'étude prendront fin ce mardi.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X