Congo-Kinshasa: Makala - Enfin des vivres pour les prisonniers

Une semaine après la réunion tripartite entre la ministre d'État, ministre de la justice et garde des sceaux, Rose Mutombo Kiese, accompagnée de son vice-ministre, ainsi que les gestionnaires des prisons de la RDC et les fournisseurs, la première phase a démarré le jeudi 13 mai 2021 avec l'approvisionnement en vivres des pensionnaires de la Prison Centrale de Makala le week-end dernier. L'opération a été confirmée par le directeur de cet établissement pénitentiaire le samedi 15 mai 2021.

Après avoir salué le geste du gouvernement, le lieutenant-colonel Flory Kadimba Lukusa a plaidé pour l'érection d'une chambre froide à la Prison Centrale de Makala pour la bonne conservation des vivres frais. « Nous remercions la ministre d'Etat et ministre de la Justice parce qu'elle avait promis et ça s'est réalisé. L'approvisionnement de la prison n'a pas attendu longtemps. Elle avait dit que d'ici la semaine prochaine, vous aurez des vivres. Et nous avons des vivres.

C'est une bonne chose et ces vivres vont nous servir pendant trois mois. Soit un trimestre plein. Au sujet de rupture de stocks, Mme la ministre nous a dit qu'elle s'implique dans ce processus pour que nous ne puissions plus avoir de retard d'approvisionnement. Nous n'irons plus au cabinet pour lui dire qu'il n'y a plus des vivres. Maintenant, les choses vont se passer comme avant. Le dépôt a été approvisionné en haricots, graines de maïs et farine de maïs, riz, soja... Bientôt, nous allons recevoir des chinchards. Tout est là », a indiqué le directeur de la Prison centrale de Makala.

La question de diversifier les repas n'était pas en reste lors de leur entretien avec la ministre. Ainsi, pour exhausser le vœu de la ministre de servir aux prisonniers de la viande et du poisson frais, le directeur de la Prison a déclaré : «malheureusement nous n'avons pas de chambre froide. Nous nous sommes arrangés avec les fournisseurs pour qu'ils nous amènent ces vivres lorsque nous en avons besoin. Tout est ok en attendant que nous ayions une chambre froide. C'est une occasion pour nous de demander à nos autorités si c'est possible qu'on puisse doter la prison d'une chambre froide. Ca sera une bonne chose », a-t-il conclu.

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X