Congo-Kinshasa: Les chefs de rue en campagne pour l'examen et l'adoption de la loi portant leurs statuts

Le coordonnateur provincial de l'Association des Chefs de Rue de la Ville Province de Kinshasa « ACPRK », Charles Buka Mukelenge en tournée de sensibilisation pour la participation active des précités au développement de la Ville de Kinshasa, était le vendredi 14 mai dans l'après-midi dans la commune de Kintambo.

Il a commencé par remercier Fatouma Inona, bourgmestre de la commune de Kintambo, la coordination communale des Chefs des rue de Kintambo, représentée par Véronique Tumani Tshibuabua , les chefs de rue de la commune de Kintambo ainsi que la délégation des chefs de rue de Barumbu, pour leur accueil.

Le coordonnateur de l'ACRPK a entamé son message par l'organisation de l'association. Sur ce, il a appelé les chefs de rue à l'unité pour faire face aux différents problèmes qu'ils peuvent rencontrer dans l'exercice de leur fonctions, à se comporter en responsables pour assurer la sécurité de leurs administrés et de leurs biens et à être solidaires. Ensuite, il a parlé de l'existence d'un projet de loi portant intégration de l'organisation des Chefs de rue dans les services de l'Etat, initié par l'honorable Nsingi. Ledit projet de loi n'est pas encore examiné au niveau de l'Assemblé Nationale.

Et de préciser que jusque-là, l'ACPRK est enregistrée au ministère de l'Intérieur, Ssécurité, Décentralisation et Affaires coutumières en tant qu'association et non un service de l'Etat. Cela étant, il a demandé aux chefs de rue de se mettre au travail et de se battre pour que ce projet de loi soit examiné et adopté parce que tout travail mérite un salaire. Charles Buka Mukelenge a indiqué qu'un mémo a été déposé à la Présidence de la République pendant les consultations initiées par le Chef de l'Etat dans le cadre de l'Union Sacrée de la Nation.

Par ailleurs, le coordonnateur de l'ACPRK a informé les chefs de rue de la manifestation qui va sceller le partenariat entre les chefs de rue de la Ville-Province de Kinshasa et l'Hôtel de Ville dans le cadre du programme « Kin-Bopeto », qui se tiendra dans les tout prochains jours au stade Vélodrome de Kintambo. Au cours de cette manifestation, les cartes établies par l'Hôtel de Ville à travers l'opération «Kin-Bopeto», seront remises aux chefs de rue.

Parlant de la sécurité, Charles Buka a signifié aux chefs de rue qu'ils sont les premiers responsables sur leurs avenues. En cas de menaces, ils ont droit de saisir les autorités compétentes ou les services de la police pour faire régner la paix dans leur secteur. Et il a promis que dans les jours à venir, une réunion sera tenue entre les services de la Police et les chefs de rue pour faciliter les échanges d'informations.

A la clôture de la manifestation, une lettre du ministre Provincial de l'Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières de la Ville de Kinshasa exhortant les chefs de rue à prendre une part active au développement de la ville de Kinshasa à travers des itinérances de rue, le suivi et l'évaluation du programme « Kin Bopeto » et de la sécurité pour tous sur chaque rue, les mouvements des personnes, rue par rue et l'état d'esprit des populations dans chaque rue ainsi qu'une liste des numéros d'appels d'urgence de la police a été remise aux chefs de rue.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X