Sénégal: Secteur de la communication - Une délégation burkinabè venue s'inspirer du modèle sénégalais

Dakar — Une délégation burkinabè a entamé une visite de travail d'une semaine au Sénégal pour s'enquérir de l'expérience sénégalaise en matière de gestion et d'organisation du secteur de la communication et de l'audiovisuel.

Dans ce cadre, la délégation burkinabè a été reçue lundi par le secrétaire général du ministère de la Culture et de la Communication Habib Léon Ndiaye.

Selon Habib Léon Ndiaye, cette visite de travail va porter sur un ensemble de thématiques listées par la partie burkinabé.

"Une présentation globale du secteur de la communication au Sénégal, une revue de l'ensemble des questions qui interpellent la communication et des rencontres avec les différents acteurs pour un partage d'expérience seront" au menu de cette visite de travail, a déclaré M. Ndiaye.

"Nous sommes en pèlerinage pour essayer d'apprendre, de comprendre et d'agir, de s'inspirer de l'expérience sénégalaise en matière de production audiovisuelle", de Télévision numérique terrestre (TNT), etc., a indiqué Rabonkhi Abou-Bâkr Zida, secrétaire général du ministère burkinabè de la Communication et des relations avec le Parlement.

La délégation burkinabè espère au finish repartir "avec beaucoup de choses et voir comment mettre en pratique" toutes ces choses, a ajouté Rabonkhi Abou-Bâkr Zida.

Le Burkina Faso se trouve selon lui "dans une dynamique de construction, donc de recherche de matériaux assez importants pour bâtir dans la durée et de façon définitive" son secteur de la communication.

"Partant de cette idée, nous avons prospecté dans la sous région ouest-africaine", pour retenir "les meilleures expériences qui peuvent inspirer le Burkina Faso dans cette dynamique de construction d'un secteur de la communication et des médias assez crédibles et bien organisés pour pouvoir supporter et soutenir le développement à tous les niveaux", explique-t-il pour justifier le choix porté sur le Sénégal.

Au Burkina Faso, les médias sont considérés "comme des acteurs de développement, ce qui implique une organisation, une structuration avec suffisamment de professionnels pour accompagner les dynamiques de développement", a poursuivi le SG du ministère burkinabè de la Communication et des Relations avec le Parlement.

La délégation burkinabè est venue "s'enquérir de ce qui se fait de bien et de mieux", en matière de Télévision numérique terrestre (TNT) en particulier, "une nouvelle technologie nécessitant une maîtrise et une compréhension ainsi qu'une projection dans le futur", a insisté Rabonkhi Abou-Bâkr Zida.

Le modèle sénégalais en matière de gestion et d'organisation du secteur de la communication a été présenté par le directeur de la Communication Ousseynou Dieng dont le propos a porté sur les cinq priorités de l'Etat pour le secteur.

Il a apporté des éclairages sur le processus de délivrance de la carte de presse, sur le Fonds d'appui au développement de la presse, la subvention aux médias privés et le basculement de l'analogie au numérique, entre autres questions soulevées par la partie burkinabè.

D'autres séances de travail plus restreintes sont prévues mardi au programme de cette visite.

La délégation du Burkina Faso va aussi visiter mercredi les médias publics que sont la Société nationale Agence de presse sénégalaise (SNAPS) et le quotidien Le Soleil, avant de se rendre vendredi à la Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS).

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X