Cameroun: Besiktas - Vincent Aboubakar sollicite une revalorisation salariale pour prolonger

Sous contrat jusqu'au mois de juin prochain, Vincent Aboubakar pourrait rester une saison supplémentaire à Besiktas.

Arrivé au terme de son contrat avec Besiktas, Vincent Aboubakar s'est vu logiquement proposer une prolongation. Grand artisan des victoires des Aigles noirs, c'est en effet en partie grâce à Vincent Aboubakar (15 buts en Süper Lig cette saison), que le club a terminé champion de Turquie. La prolongation de contrat annoncée ne serait qu'une belle marque de reconnaissance envers le Lion Indomptable. Bien qu'il ait déclaré son envie de rester dans le club, l'attaquant camerounais a conditionné séjour par une augmentation de salaire.

« Je ne connaissais même pas la clause d'obligation de 30 matchs dans mon contrat. Je l'ai découvert après avoir été blessé. Je veux vraiment rester ici. Je veux jouer en Ligue des champions. Mais mon club a besoin de parler à mon manager », déclarait Aboubakar au micro de TRT Spor.

Vincent Aboubakar sollicite une revalorisation salariale. On se souvient que lors des négociations qui ont conduit à son retour chez les Blancs et Noirs, la direction du club avait proposé l'ex attaquant du FC Porto un salaire annuel de 1,5 millions d'euros alors que ce dernier demandait 3,5 millions. Finalement un accord avait été trouvé entre les deux parties pour 2 millions d'euros. Aujourd'hui que les deux parties sont à nouveau sur le ring des négociations, Vincent Abouakar et son agent demandent à nouveau 3,5 millions.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X