Togo: Encourager la dynamique d'investissement

18 Mai 2021

Dans le cadre de la procédure de sanction initiée par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) à l'encontre de Moov Africa Togo pour manquement à l'obligation de permanence, continuité et disponibilité de ses services, une audition publique s'est déroulée mardi.

La sanction sera connue prochainement.

L'ARCEP reproche à l'opérateur 'Maroc Télécom) une mauvaise qualité de service dans un certain nombre de villes comme Kati (Ogou) Gapé (Zio), Guérin-Kouka (Dankpen), Kpomé Apéyémé (Zio), Nagbéni (Bassar), Tokpli (Yoto), Assrama (Haho), Mission Tové (Zio), Amakpapé (Haho).

'Les manquements relevés persistent avec plus d'ampleur. On s'est interrogé sur l'efficacité des équipements de l'opérateur', souligne le rapport de l'ARCEP qui reproche à Moov son manque d'investissement dans les équipements.

'Inexact. Depuis 2015, 113 milliards de Fcfa ont été consacrés à la modernisation du réseau', assure Moov Togo qui demande à l'ARCEP l'abandon de la procédure de sanction afin d'encourager la dynamique d'investissement.

Il y a quelques semaines, l'ARCEP avait infligé une amende record de plus d'un milliard de Fcfa à TogoCom (Groupe Axian).

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X