Togo: Cimenter l'avenir du pays

18 Mai 2021

D'ici à fin juin la nouvelle chaine de production de l'usine Cimtogo-Lomé sera opérationnelle après un investissement de 30 millions d'euros.

La mise en service de cette nouvelle ligne de broyage de ciment permettra d'atteindre une capacité supplémentaire d'un million de tonnes par an. Ainsi, l'usine de Lomé totalisera 2,1 millions de tonnes/an.

Eric Goulignac, le directeur général de Cimtogo était sur le chantier mardi en compagnie de Rose Kayi Mivédor, ministre de la Promotion de l'investissement, et de Kodjo Adédzé, le ministre du Commerce.

'C'est un investissement structuré et cohérent qui permet de positionner Cimtogo de manière compétitive sur le marché local', a déclaré M. Goulignac.

Le cimentier veut être en mesure de servir les besoins locaux conformément aux priorités du gouvernement.

L'autre usine du Groupe, située à Kara (nord) va également connaître des travaux d'extension. L'investissement prévu est de 25 millions d'euros.

Cela permettra de tripler la capacité de production actuelle.

La filiale togolaise de HeidelbergCement a déjà investi plus de 200 millions d'euros au Togo.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X