Afrique de l'Ouest: G5 Sahel - Mini-sommet à Paris

Les questions de sécurité, de développement et de financement ont été au centre des échanges entre les chefs d'Etat et de gouvernement.

Mohamed Bazoum du Niger, Mohamed Ould el-Gazouani de la Mauritanie, le président de la transition malienne Bah N'Daw et le premier Ministre du Tchad Pahimi Padacké Albert ont saisi l'opportunité de cette rencontre, pour dégager des positions communes sur la problématique du financement des économies africaines, en cette période de crise sécuritaire au Sahel et de pandémie de la COVID-19.

« La rencontre que nous avons eue cet après-midi à été une occasion pour nous, de faire le point de la situation au Tchad. Nous avons pu constater aussi, que malgré les différentes opérations communes menées sur le terrain, nous n'avons pas encore véritablement réussi à donner une grande estocade au terrorisme dans notre sous-région », dira le président du Faso à la presse.

Pour lui, il y a une nécessité de revisiter le mode opératoire du G5 Sahel, pour plus d'efficacité.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X