Afrique: Quarts de finale retour coupe CAF - Le Jaraaf mènera l'opération-commando à domicile

Après sa courte défaite face au Coton Sport de Garoua (Cameroun) en match aller des quarts de finale de la Coupe Caf, le Jaraaf rentre à Dakar cet après-midi pour se remettre au travail dans la perspective du match retour. Il lui reste quatre jours pour rectifier ses erreurs.

Après le revers de l'aller à Garoua (0-1), dimanche dernier, le Jaraaf de Dakar entretient l'espoir de renverser la vapeur, dimanche prochain, à Thiès. Un objectif dans ses cordes au vu de sa prestation au stade de Roumde de Garoua où Babacar Seck et ses coéquipiers, malgré le fait de jouer à 10, après l'expulsion de Cheikh Omar Koné, dès la 36e minute, a tenu la dragée haute à son adversaire. Mais c'était insuffisant car, au finish, le Coton Sport l'a emporté sur le fil (89e) sur un but de Lambert Gueme Araina à la conclusion d'une belle combinaison.

Un précieux succès pour le club camerounais dans la perspective de la phase retour, dimanche, au stade Lat Dior de Thiès. Mais loin de se suffire de ce résultat étriqué, le coach du Coton Sport, Souleymanou Aboubakar, estime que rien n'est encore joué. «Nous avons rencontré une équipe du Jaraaf très coriace, donc il nous faudra nous armer davantage pour le match retour. Nous irons au Sénégal comme des soldats pour chercher le ticket de la demi-finale. Jaraaf est une bonne équipe. La qualification ne sera pas facile, mais nous allons nous battre pour ça», a-t-il confié.

Les «Vert et blanc» de la Médina qui doivent nourrir bien des regrets après cette défaite sont maintenant dos au mur. Au lieu d'une opération commando à l'extérieur, Pape Seydou Ndiaye et ses coéquipiers devront trouver les moyens de battre cette équipe camerounaise qui était pourtant à sa portée à Garoua. Au cours du match, si la défense a fait preuve de caractère jusqu'à cette 89e minute, l'attaque, par contre, ne l'a pas été devant, avec les nombreuses occasions créées et qui n'ont pas été exploitées à fond.

Maintenant, avec la manche retour de Thiès, le Jaraaf a son destin entre ses mains. La qualification aux demi-finales dépendra du visage qu'il démontrera. Et jusqu'ici, depuis l'entame de cette compétition de la Caf, aussi bien pendant les préliminaires, le tour de cadrage que la phase de poule, l'équipe de la Médina avait montré du solide à toute épreuve. Des qualités qui lui ont permis de sortir indemne de la phase de poule avec en prime la première place.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X