Burkina Faso: 15 personnes tuées au cours d'un baptême à Adjarara dans l'Oudalan

Carte de Tin Akoff à Oudalan

Ceci est un communiqué du gouverneur de la Région du Sahel portant sur une attaque perpétrée par des individus armés non identifiés dans un hameau de culture de Adjarara, dans la nuit du 18 mai 2021. Selon le gouverneur, l'attaque a visé des personnes réunies pour un baptême et a occasionnée la mort de 15 personnes et une personne blessée.

Le Gouverneur de la Région du Sahel communiqué:

Dans la nuit du mardi 18 mai 2021, des individus armés non identifiés (IANI) ont fait irruption dans le hameau de culture de Adjarara, a environ 07 km de Tin-Akoff, province de l'Oudalan et ont attaqués des citoyens réunis pour un baptême.

Le bilan de cette attaque fait état de quinze (15) personnes tuées et une (01) personne blessée, toutes de sexe masculin.

Suite à ces événements douloureux, le gouverneur présente ses condoléances les plus attristées aux familles des personnes décédées et souhaite un prompt rétablissement au blessé.

Le gouverneur invite par ailleurs, les populations à signaler tous cas de mouvements suspects aux forces de défense et de sécurité.

A signé le Colonel Major Salfo Kaboré, officier de l'Ordre de l'Etalon

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X