Congo-Kinshasa: MONUSCO - La FIB restreint la liberté de mouvement des groupes armés

La force onusienne a notamment soutenu des opérations conjointes avec les Fardc en lançant une frappe aérienne pour détruire deux camps des ADF.

Au cours du point de presse hebdomadaire de la Mission des Nations unies pour la stabilisation de la RDC (Monusco), tenu le 19 mai, le major Mohamed Ouhmimi du bureau du porte-parole militaire a fait part de l'évolution de la situation opérationnelle dans l'est du pays. Cette activité s'est manifestée, au cours des deux dernières semaines, notamment par des patrouilles de jour et de nuit, des patrouilles et des missions à longue portée, des patrouilles conjointes, des escortes et de la reconnaissance aérienne.

Au niveau opérationnel, a expliqué le major Mohamed Ouhmimi, la présence constante de la brigade d'intervention de la force (FIB) dans les principaux points chauds a restreint la liberté de mouvement des groupes armés, et elle a empêché ainsi la perte d'innombrables vies, tout en assurant la sécurité dans les zones et la liberté de mouvement des personnes et des marchandises. « La Monusco appuie constamment les forces de sécurité du gouvernement de la RDC avec un soutien logistique, le renseignement, des conseils opérationnels et un soutien médical, renforçant ainsi les relations avec les Fardc en matière de protection des civils », a-t-il dit.

Selon la Monusco, la FIB a soutenu des opérations conjointes avec les Fardc dans le cadre de l'opération Ruwenzori II, en lançant une frappe aérienne pour détruire deux camps des ADF. L'évaluation des effets des frappes aériennes sur les groupes armés est en cours par les troupes des Fardc sur le terrain. La Brigade a également intensifié les patrouilles conjointes avec les Fardc autour de Mauvwaka et Lahe, empêchant les ADF de menacer la population.

La FIB a amélioré la situation en matière de sécurité et atténué les problèmes de protection des civils en lançant une patrouille à longue portée à Kakuka et Muzambayi et en effectuant des patrouilles avec les Fardc à Makisabo et Bwerere, en évitant toute incursion et menaces de la part des ADF. La Force de la Monusco en Ituri et les Fardc ont mené plusieurs patrouilles conjointes le long de la route RN-27 pour assurer la sécurité le long de l'axe et la liberté de mouvement de la population et des marchandises.

Par ailleurs, note-t-on, le camp de la force de la Monusco à Kilya a été la cible d'une attaque de tirs nourris de la part des ADF. Les troupes de la Monusco ont rapidement riposté en réussissant à repousser les assaillants. Au cours de l'action, une femme soldat du Malawi a été tuée au combat. Elle a été rapatriée après une cérémonie d'hommage à l'aéroport Mavivi. Ses camarades et la Monusco saluent la mémoire de ce soldat dévoué et professionnel.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X