Nigeria: « San Padre Pio » - La Suisse et le Nigéria signent un accord en vue de la libération du navire

communiqué de presse

Berne, Suisse — Le DFAE et le Ministère de la Justice nigérian ont signé un accord prévoyant la libération immédiate du navire « San Padre Pio » par le Nigéria. Le bateau, battant pavillon suisse, a été arrêté en janvier 2018 dans la zone économique exclusive du Nigéria.

À la suite d'importants efforts diplomatiques menés par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), en collaboration avec le Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR) et le Département fédéral des finances (DFF), un Mémorandum d'Entente (MoU) prévoyant la libération immédiate du navire a été signé le 20 mai 2021. Il appartient désormais au Nigéria de libérer le navire et aux entreprises impliquées dans les opérations du « San Padre Pio » de prendre les mesures opérationnelles nécessaires au départ effectif du navire.

Cet accord a été signé par le Ministre de la Justice nigérian et l'ambassadeur de Suisse au Nigéria.

Il s'inscrit dans la continuité des multiples interventions de la Suisse auprès du Nigéria en vue de la libération du navire. Une fois que le navire aura pu quitter la zone économique exclusive du Nigéria, il pourra être mis fin à la procédure judiciaire pendante devant le Tribunal international du droit de la mer (ITLOS) à Hambourg.

Le « San Padre Pio » a été arrêté en janvier 2018 dans la zone économique exclusive du Nigéria. La Suisse avait engagé une procédure judiciaire devant le Tribunal international du droit de la mer

SOURCE Département fédéral des affaires étrangères, Suisse

Plus de: PR Newswire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X