Congo-Brazzaville: La diaspora déplore le décès de Lotaly Mollet

Lotaly Mollet, étudiante congolaise en 4ème année en Banque-Assurances à l'Ecole supérieure polytechnique (Esp) de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, est décédée suite à une agression dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 mai 2021, au quartier des HLM Grand-Yoff, à Dakar.

Par Ivan Kelly Zinga, un des membres de la communauté congolaise au Sénégal, membre du Haut Conseil Représentatif des Congolais de l'Étranger (HCRCE), nous avons appris l'agression mortelle de Lotaly Mollet, leur compatriote, à hauteur du collège Hyacinthe Thiandoum (Hlm Grand-Yoff).

Selon des informations concordantes, la victime a reçu plusieurs coups de bouteille en verre brisée, alors qu'elle rentrait d'un exposé dans le cadre des préparatifs de son examen prévu samedi 22 mai.

Le corps sans vie a été déposé par les sapeurs-pompiers à l'hôpital Aristide le Dantec. L'agresseur de l'étudiante congolaise a été poursuivi et maîtrisé par un chauffeur de taxi. L'auteur des faits a été placé en garde à vue et entendu par la police au commissariat de Grand-Yoff.

Lotaly Mollet était arrivée au Sénégal en 2017 avec l'une de ses sœurs afin de poursuivre ses études supérieures.

Dès la première année, elle a obtenu de bons résultats au point de devenir major de sa classe. Nommée responsable par ses co-promotionnaires, elle avait décroché une bourse de l'État sénégalais.

La communauté congolaise au Sénégal en émoi pleure et condamne cet acte « d'insécurité notoire ». Elle exige que justice soit faite pour ce crime dont on ignore encore le motif.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X