Congo-Kinshasa: Etat de siège dans le Nord-Kivu et en Ituri - La MONUSCO réaffirme son soutien aux FARDC et à la PNC

C'était lors de la conférence de presse hebdomadaire du mercredi 19 mai dernier, tenue à Kinshasa, que le porte-parole de la Monusco, Mathias Gillman, a affirmé le soutien incommensurable de la Monusco à la mise en œuvre de l'état de siège décrété par le Président de la République, Félix Tshisekedi, notamment la solidarité de celle-ci aux Forces armées de la RDC. Ainsi, à partir de Bunia, par visioconférence, le major Mohamed Ouhmmi, porte-parole militaire de la Monusco a confirmé ledit soutien en mettant en exergue l'appui et l'entraide aux forces loyalistes de la RDC, au cours de deux dernières semaines sous diverses formes.

Dans son speech, Mathias Gillman a évoqué la rencontre entre la représentante spéciale du SG de l'ONU en RDC, Bintou Keita et les autorités des provinces concernées par l'état de siège, afin de se solidariser avec les forces de sécurité nationales. A en croire Mathias Gillman, la situation sécuritaire de l'Est, préoccupe la Monusco jusqu'au plus haut point.

"Nous avons un mandat pour aider les forces de sécurité nationales, on essaye de le faire au mieux de nos moyens", a déclaré M. Gillman.

Pour sa part, le major Mohamad Ouhmmi, a, au cours de ladite conférence, mis en relief l'implication de la Monusco sous diverses formes.

"Au cours de deux dernières semaines, la force a exécuté 4436 activités opérationnelles notamment, des patrouilles de jour et nuit, des patrouilles et des missions à longue portée, des patrouilles conjointes des escortes et de la reconnaissance aérienne. La Monusco appuie constamment les forces de sécurité du gouvernement de la RDC avec un soutien logistique, le renseignement, des conseils opérationnels et un soutien médical, renforçant ainsi les relations avec les FARDC en matière de protection des civils. Tout en améliorant les capacités et les résultats des forces de sécurité locales, la force continue également à fournir un soutien médical à la population au cours des patrouilles, en particulier à celles qui se trouvent dans les zones éloignées des centres de santé" a-t-il précisé.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X