Cameroun: Implication des jeunes dans les collectivités locales - Le Minjec, partenaire des communes

Une convention a été signée mercredi dernier entre le ministre Mounouna Foutsou et Augustin Tamba, président de Communes et villes unes du Cameroun.

Désormais, tout se fera avec les jeunes. Dans les collectivités territoriales décentralisées surtout. C'est l'objectif de la convention de partenariat signée mercredi 19 mai dernier entre le ministère de la Jeunesse et de l'Education civique (Minjec) d'une part, et les Communes et villes unies du Cameroun (Cvuc) d'autre part. Une cérémonie présidée par le ministre Mounouna Foutsou, en présence d'Augustin Tamba, maire et président de Cvuc, ainsi que d'autres maires venus de différentes communes.

Concrètement, ce partenariat axé sur les jeunes touche dix domaines. Entre autres, l'éducation civique et citoyenne des populations ; la promotion de la paix, du vivre ensemble et de l'inté- gration nationale au sein des com- munes ; la participation citoyenne des jeunes, des organisations et mouvements de jeunesse aux actions de développement local ; ainsi que la promotion du volontariat et l'insertion sociale et économique des jeunes.

De part et d'autre, les parties ont pris des engagements. Côté Minjec, il est prévu d'offrir aux Cvuc, un accompagnement technique dans la mise en œuvre de ses activités de promotion de l'éducation civique et de l'intégration nationale ; collaborer avec les Cvuc pour l'implémentation des conseils municipaux jeunes. Le Minjec s'engage également à mobiliser les jeunes et leurs organisations en vue de leur participation aux activités des Cvuc et de ses mem- bres.

De leur côté, les Cvuc s'engagent d'assurer la sensibilisation et la vulgarisation des initiatives menées par le Minjec auprès de ses membres ; apporter un appui au Minjec dans le cadre de la campagne d'éducation civique et d'intégration nationale ; de sensibiliser ses membres pour la mise en place des conseils municipaux jeunes.

Le ministre Mounouna Foutsou a salué l'adhésion de quelques communes à la mise en place des conseils municipaux. La commune de Yaoundé II a d'ailleurs installé les membres du bureau exécutif de l'instance qu'elle abrite déjà. « Le Minjec est d'avis que la mutualisation des efforts par un partenariat multiforme est une approche qui permettra d'améliorer la prise en charge de cette frange de la société », a indiqué Mounouna Foutsou.

Comme il l'a relevé, cette initiative repose principalement sur le volontariat et la citoyenneté active. Les conseils municipaux jeunes reflètent ainsi le laboratoire de l'inclusion sociale, du dialogue intergénérationnel et de l'apprentissage des pratiques démocratiques. Cette convention de partenariat a une durée de trois ans renouvelable .

Plus de: Cameroon Tribune

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X