Burundi: Le pays instaure la journée nationale du Guide suprême du patriotisme

Le Parlement burundais a débattu de la révision de la loi qui élève l'ex-président Pierre Nkurunziza au rang de "Guide suprême du patriotisme".

Après un long débat et malgré des oppositions à cette loi, la révision de la loi du 10 mars 2020 a été votée moyennant de légers amendements.

La révision a été motivée par la mort de Pierre Nkurunziza qui était censé profiter de cette disposition. Lors des débats houleux autour de la personnalité de l'ancien président, certains députés ont formulé nombre de propositions, comme celle portant sur la création de la fondation Nkurunziza. Mais elle a été balayée d'un revers de la main par tous intervenants.

Le député Zaché Misago a été le premier à prendre la parole : "Compte tenu de ses bonnes œuvres, je propose qu'il y ait des routes et immeubles partout portant son nom, en reconnaissance de ses réalisations pour le Burundi."

Inapproprié

Mais pour l'opposant Agathon Rwasa, le titre de Guide suprême du patriotisme est inapproprié, d'après la définition même du mot "guide". Agathon Rwasa avait proposé des amendements à la loi :

"Le président Nkurunziza n'est plus, comment doit-il rester Guide ? Je pense que cette loi comporte des lacunes. S'il faut penser au patriotisme, il faut penser à tous ceux qui se seraient fait remarquer par leurs actions pour les décorer lors des célébrations de l'indépendance nationale. Je crois qu'il n'y a pas d'acte plus patriotique que le fait de lutter pour l'indépendance du Burundi."

"Pas un homme ordinaire"

Le président de l'Assemblée nationale aussi a réagi et n'a pas partagé le point de vue de l'opposition. Dans un long discours, il a défendu le titre de Guide attribué à Pierre Nkurunziza :

"Pierre Nkurunziza n'était pas un homme ordinaire. Celui que nous appelons Guide suprême du patriotisme, s'il y avait un autre titre mieux que celui-ci, c'est ce qu'on lui aurait attribué. Malheureusement on n'en a pas trouvé. Donc maintenons celui-ci. Sinon, de tels attributs s'octroient à titre posthume."

Après plus de trois heures de débat à la chambre basse du Parlement, sur les 113 députés, le projet de loi a été voté à 87 voix pour et 26 contre. La journée nationale du Guide suprême du patriotisme sera célébrée sous le haut patronage du président au lieu du Guide suprême du patriotisme. La célébration aura lieu tous les 8 juin, date de commémoration de la mort de Pierre Nkurunziza.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X