Afrique: Équipe Europe - Initiative d'1 milliard d'euros concernant la production de vaccins, de médicaments et de technologies de la santé ainsi que l'accès à ceux-ci en Afrique

communiqué de presse

Bruxelles — BRUXELLES, 21 May 2021 / PRN Africa / -- La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen a annoncé aujourd'hui, au sommet mondial sur la santé organisé dans le cadre du G20, à Rome, une initiative de l'Équipe Europe concernant la production de vaccins, de médicaments et de technologies de la santé ainsi que l'accès à ceux-ci en Afrique. Cette initiative contribuera à créer un environnement favorable à la fabrication locale de vaccins en Afrique et à lever les obstacles du côté tant de l'offre que de la demande; elle bénéficiera d'un appui financier d'un milliard d'euros fourni par le budget de l'UE et par les institutions européennes de financement du développement telles que la Banque européenne d'investissement (BEI). Ce montant sera augmenté des contributions des États membres de l'UE.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré à cette occasion: «Les capacités et établissements locaux du secteur de la santé sont le fondement de la santé mondiale mais, à l'heure actuelle, l'Afrique importe 99 % de ses vaccins et 94 % de ses médicaments. Cet état de fait doit changer. L'Équipe Europe soutiendra l'Afrique en mettant à disposition de l'expertise et une enveloppe de plus d'1 milliard d'euros pour aider ce continent à développer ses propres industries pharmaceutique, biotechnologique et médicale, et pour faciliter un accès équitable à des produits et technologies sûrs et de qualité. Cette initiative aidera également au développement de plusieurs centres de production régionaux répartis sur l'ensemble du continent, de sorte que l'Afrique tout entière puisse en bénéficier.»

La commissaire aux partenariats internationaux, Jutta Urpilainen, s'est, quant à elle, exprimée en ces termes: «L'initiative de l'Équipe Europe contribuera aux efforts déployés par nos partenaires africains pour améliorer l'accès à des produits de santé abordables et vitaux, faire progresser la couverture santé universelle et renforcer les systèmes de santé. Elle stimulera également les compétences et contribuera à la création d'emplois et de perspectives d'avenir pour les jeunes générations africaines. Cette initiative, qui trouve son origine dans les leçons que nous avons tirées de cette pandémie, incarne l'esprit de solidarité et des partenariats mutuellement avantageux dont l'UE fait la promotion.»

Lutter contre la COVID-19 et se préparer à la prochaine pandémie

Le monde dispose désormais de vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19. L'Équipe Europe a donc toujours pour priorité immédiate d'appuyer et d'accélérer les campagnes de vaccination dans les pays partenaires, principalement en soutenant le dispositif COVAX, en partageant les vaccins, en comblant les lacunes logistiques et en développant les capacités des autorités sanitaires et des professionnels de la santé.

La pandémie de COVID-19 a mis en lumière un problème structurel sous-jacent: la grande disparité des capacités de production dans le monde. L'Europe, par exemple, a été en mesure de fabriquer à ce jour 400 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 et d'en exporter la moitié. Dans le même temps, la crise a montré l'importance de diversifier les chaînes de valeur mondiales; elle a fait naître, pour l'Afrique et l'Europe, une occasion à saisir. Les dirigeants africains ont appelé à accroître la production pharmaceutique en Afrique, appel auquel l'Équipe Europe répond pour aider le continent à construire ses propres capacités élevées de fabrication et de production. Cette nouvelle initiative viendra compléter les efforts actuellement entrepris dans le cadre de l'accélérateur d'accès aux outils contre la COVID-19 (ACT), en particulier la task force sur la fabrication (Manufacturing Task Force) au sein du dispositif COVAX.

Une initiative à 360˚ apportant un soutien à court, à moyen et à long terme

L'initiative de l'Équipe Europe constitue un train de mesures de soutien intégré et complet qui s'attaquera, sous tous les angles, aux obstacles à la production de produits de santé et de technologies de la santé et à l'accès à ceux-ci en Afrique et qui sera centré sur les propres acteurs et institutions du continent.

Du côté de l'offre, de concert avec la BEI et les banques de développement, l'initiative encouragera les investissements dans les entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques locales et réduira les risques liés à ces investissements. Par exemple, la Commission européenne et la BEI annoncent ce jour une plateforme de coordination des banques européennes de développement pour faciliter les investissements dans le secteur de la santé en Afrique.

L'initiative de l'Équipe Europe soutiendra le transfert de technologies et développera plusieurs centres de production régionaux en accord avec l'Union africaine et les centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique) qui ont récemment lancé les partenariats pour la fabrication de vaccins en Afrique. Associée à plusieurs homologues africains et internationaux, la Commission prend déjà une part active à des projets prometteurs en Afrique du Sud, au Sénégal, en Égypte, au Maroc et au Rwanda.

Du côté de la demande, l'initiative œuvrera avec les dirigeants et les communautés africains à la lutte contre la fragmentation des marchés locaux et contribuera à consolider la demande et à faciliter l'intégration des marchés et l'utilisation des biens produits localement.

L'initiative renforcera considérablement les systèmes pharmaceutiques et de santé, créant ainsi un cadre propice à la durabilité. Elle contribuera au développement des ressources humaines en investissant dans les compétences et l'éducation, en augmentant les capacités de recherche africaines et en renforçant la coopération scientifique entre les deux continents. L'initiative s'attaquera également au problème des produits falsifiés et raffermira la confiance dans les biens locaux en renforçant les cadres réglementaires. Dans ce contexte, la future Agence africaine des médicaments (AMA) peut compter sur l'Agence européenne des médicaments. La Commission européenne est également disposée à soutenir des solutions numériques, qui permettent par exemple de remonter la trace des vaccins et médicaments tout au long de la chaîne logistique.

Cette initiative particulière de l'Équipe Europe sera en outre appuyée par d'autres initiatives nationales, régionales et mondiales en matière de santé, elles-mêmes financées par l'instrument «L'Europe dans le monde». La Commission souhaite soutenir les systèmes de santé et promouvoir la sécurité sanitaire et la préparation aux pandémies.

Prochaines étapes

Les travaux ont déjà commencé en vue de la concrétisation de ces engagements. La Commission collabore depuis plusieurs mois avec les partenaires africains, les États membres de l'UE, la BEI, les institutions européennes de financement du développement et le secteur privé. Plusieurs États membres de l'UE ont manifesté leur intérêt à participer à cette initiative de l'Équipe Europe. La stratégie d'ensemble et les étapes opérationnelles seront élaborées en étroite collaboration avec les partenaires africains. L'Équipe Europe travaillera sans relâche pendant cette année pour préparer les premières annonces qui seront faites lors du prochain sommet UE-Afrique.

Copyright Union européenne, 1995-2021

 

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X