Mali: Nouveau gouvernement au pays - Les militaires conservent les portefeuilles-clés

L'envoyé spécial des États-Unis pour le Sahel rencontre le président par intérim du Mali, Bah N'Daw.

Malgré des changements notables, les portefeuilles-clés restent dans l'escarcelle des militaires. La présidence de transition au Mali a annoncé lundi, dans un communiqué lu à la radio-télévision publique, la composition du nouveau gouvernement intérimaire.

Des militaires détiennent les portefeuilles de la Défense, de la Sécurité, de l'Administration territoriale et de la Réconciliation nationale dans ce nouveau gouvernement que le Premier ministre de transition Moctar Ouane avait été chargé de former après avoir présenté la démission de son équipe le 14 mai, dans un climat social dégradé.

En effet, l'Union nationale des Travailleurs maliens (UNTM) a lancé un plus tôt dans la journée du lundi une deuxième grève de quatre jours en un mois, à la suite de l'échec de négociations salariales avec le gouvernement. Principal syndicat malien, l'UNTM regroupe des salariés des secteurs public et privé. La grève touchait les administrations et le secteur bancaire, largement paralysés. Un mouvement de grève similaire avait été mené à la mi-mai par l'UNTM qui menace de lancer un mouvement illimité. « Le gouvernement ne vient qu'avec des promesses, et encore, elles sont toujours assorties de conditions », a expliqué Hamadoun Bah, un des responsables de l'UNTM.

Nous vous proposons sur ce lien le décret portant nomination des membres du nouveau gouvernement malien.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X