Bénin: Discours du président Talon - L'opposition évoque «un effet d'annonce»

Au Bénin, la réaction de l'opposition après le discours prononce dimanche par le président Patrice Talon à l'occasion de son investiture. Le chef de l'État, réélu pour un mandat de cinq ans, dit vouloir renforcer l'unité nationale et souhaiter que son pays tourne la page des tensions électorales.

Les tensions électorales sont venues de l'exclusion opérée sur les partis de l'opposition véritable. Tant que cette situation d'exclusion est maintenue, c'est un effet d'annonce simplement, on peut dire qu'il faut oublier. C'est très facile de dire qu'il faut oublier les tensions électorales. On est prêts à oublier, c'est vrai.

Mais qu'est-ce qu'on fait pour que l'exclusion qui a été opérée soit maintenant amoindrie ou annulée ? Non, dans ce discours j'ai noté une satisfaction béate par rapport au mandat passé et puis des promesses... Des promesses mirobolantes, qui ne valent que ce que vaut le crédit que l'on peut accorder à quelqu'un qui n'a jamais tenu sa parole, qui n'a jamais respecté sa parole.

Eugène Azatassou, l'un des vice-présidents du parti Les Démocrates

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X