Congo-Brazzaville: Le Congo adopte la position commune africaine sur le VIH/SIDA

La Commission de l'Union africaine a organisé, le 24 mai, une rencontre virtuelle des ministres en charge de la Santé au cours de laquelle le pays a adhéré à la nouvelle politique sur l'orientation de la réponse au VIH/Sida, prélude à la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations unies prévue du 8 au 10 juin.

« Le Congo adopte le projet de position commune africaine sur la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale de 2021 sur le VIH/Sida », a déclaré le ministre de la Santé et de la Population, Gilbert Mokoki. Pour intensifier les efforts dans la lutte contre cette maladie, les chefs d'Etat et de gouvernement avaient approuvé une résolution visant à atteindre les "trois 90" : 90% de toutes les personnes vivant avec le VIH qui doivent connaître leur statut; 90% des personnes qui connaissent leur statut doivent avoir accès au traitement; 90% des personnes sous traitement doivent avoir une charge virale supprimée.

Le ministre Gilbert Mokoki a expliqué que malgré l'impact de la pandémie de Covid-19, la couverture antirétrovirale en faveur des malades du VIH a connu une stabilité entre 2019 et 2020. Ces résultats ont été atteints, grâce à l'engagement du gouvernement et à l'appui de ses partenaires comme le Fonds mondial, l'Onusida, l'OMS, le Pnud, le Fnuap, l'Unicef... Il a, par ailleurs, souligné que l'augmentation de la couverture du pays en districts sanitaires et l'installation des postes de distribution communautaires des antirétroviraux visent à faciliter l'accès universel et équitable à la prévention, au diagnostic, au traitement, puis aux soins.

La nécessité d'un plaidoyer par l'Onusida a été signalée pour l'inclusion de nombreux pays au niveau régional, dont le Congo, qui ne sont pas encore dans le mécanisme du Plan d'urgence pour la lutte contre le Sida et pour soutenir l'initiative de la mise en place d'une agence africaine du médicament.

« L'amélioration du financement de la riposte au VIH/Sida est une des priorités conformément au projet de société : Ensemble poursuivons la marche », a conclu le ministre de la Santé et de la Population, Gilbert Mokoki.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X