Afrique de l'Ouest: L'homme fort de la junte militaire Assimi GOITA renvoie l'émissaire de la CEDEAO Jonathan Goodluck

Les choses se corsent à Bamako. La junte militaire reste inflexible, malgré les condamnations de la communauté internationale et surtout des institutions politiques régionales. Coup de théâtre!

À peine arrivé ce matin dans la capitale malienne, Jonathan Goodluck a été renvoyé sine die par l'homme fort du régime Assimi GOITA. Une rencontre entre Goodluck Jonathan et le vice-président Assimi Goïta vient d'être annulée à la dernière minute, selon des informations obtenues par Confidentiel Afrique.

Le protocole du vice-président Assimi Goïta a appelé le protocole de la délégation de la CEDEAO au niveau du jardin Zoologique de Bamako pour lui annoncer que la rencontre est annulée.

La délégation a fait demi-tour au niveau du rond-point de Koulouba avant de rentrer à l'hôtel Azalaï. L'ancien président nigérian Jonathan Goodluck ne serait pas le bienvenu à Bamako.

Pour l'instant les raisons de cette annulation sont inconnues.

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X