Mauritanie: Sortie de la première promotion de conseillers juridiques

Nouakchott — Le ministre secrétaire général du gouvernement, M. Diallo Amadou Samba a présidé, mardi à Nouakchott, au nom du Premier ministre, la sortie d'une première promotion de vingt-cinq conseillers juridiques.

La promotion a suivi, pendant deux ans, une formation théorique, pratique et militaire supervisée par des professeurs et experts nationaux et internationaux.

Dans le discours qu'il a prononcé, à cette occasion, le ministre a précisé que le gouvernement a créé cette spécialité pour développer l'administration publique et renforcer son action, soulignant que ce choix traduit la volonté de diversifier les ressources humaines au sein de l'administration.

Il a ajouté que la sortie de cette promotion traduit la volonté politique du Président de la République, Son Excellence, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani visant à réhabiliter les jeunes et à leur offrir des opportunités d'emplois permanents, eu égard à la confiance qu'il place en eux et à leur disponibilité à prendre leur responsabilité.

De son côté, le représentant de la promotion, M. Valili Ould Mohamed Brahim a exprimé l'espoir de voir l'action de la promotion renforcer le travail de l'administration et leurs activités professionnelles caractérisées par le sacrifice au service de la Nation. Il a remercié les staffs de l'école nationale d'administration, de journalisme et de la magistrature et le celle de la gendarmerie de Rosso pour les efforts qu'ils ont déployés pour assurer une bonne formation.

La cérémonie s'est déroulée en présence du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Modernisation de l'Administration et le chef d'état-major de la gendarmerie nationale.

A La Une: Mauritanie

Plus de: ANI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X