Madagascar: Jeux olympiques 2020 - Les porte-fanions malgaches se dessinent

Nos athlètes malgaches aux Jeux Olympiques de Tokyo, sont confrontés à divers imprévus concernant les qualifications. Et à moins de deux mois, ils ne sont pas connus officiellement.

À moins de deux mois. On se de- mande qui seront les heureux porte-fanions de Madagascar aux XXXIIes Jeux Olympiques d'été à Tokyo, Japon (23 juillet au 8 août). D'une part, nombreuses compétitions qualificatives ont du être annulées, de l'autre nos athlètes n'ont pas pu disputer les qualifications comme le cas justement des haltérophiles qui devaient valider leurs tickets aux championnats d'Afrique au Kenya du 27 au 31 mai. L'athlétisme, dans son calendrier, aura encore le championnat d'Afrique avant la fin mai.

L'Algérie prévue abriter la compétition s'est désistée et on n'attend pour l'heure la confirmation d'un autre pays organisateur. La fédération compte y aligner Sidonie Fiadanantsoa, pensionnaire du centre de Dakar depuis novembre 2020. Et le bénéficiaire de wild card reste à déterminer, entre deux sprinters Jean Robert Bezara et Sylvain Benandro.

En judo trois Malgaches en l'occurrence Fetra Ratsimiziva, Laura Rasoanaivo Razafy et Damiella Nomen janahary vont eux aussi tenter leur dernière chance au championnat du monde à Budapest Hongrie du 6 au 13 juin.

Une toute première

En sport collectif, le rugby sera-t-elle la première discipline collective à disputer les JO? Les Ladies Makis joueront le dernier tournoi de barrage à Monaco du 19-21 juin. Deux tickets sont en jeu pour douze équipes engagées. Et pour la natation, les deux nageurs bénéficiaires de wild card sont déjà engagés on l'occurrence Michael Rasolonjatovo et Murielle Rabarijaona, tous les deux boursiers au centre de la Fina en Thaïlande. Lors des derniers Jeux de Rio 2016, Madagascar avait eu six représentants dont la judokate, Asaramanitra Ratiarison (-48kg) première malgache qualifiée.

Les cinq autres étaient tous bénéficiaires de wild card no tammen t Eliane Saholinirina (3000m steeple), Aki Kamé (110m haies), l'haltérophile Vania Elisa Ravololoniaina (-63kg) et les deux nageurs Ralefy Sitraka Anthony et Estellah Fils Rabetsara. Et à Londres, sept athlètes avaient participé aux Jeux à savoir le judoka Fetra Ratsimiziva, premier qualifié et porte-drapeau malgache, Ali Kamé et Eliane Saholinirina en athlétisme, l'haltérophile Nathalia Rako- tondramanana (-48kg), la lutteuse Josiane Patricia Soloniaina (-72kg) et en natation Tsilavina Ramanantsoa et Fils Rabetsara Estellah.

La dernière qualification et participation en boxe date de 2008 à Beijing, exploit de Soloniaina Razafindrakoto chez les -60kg.

Plus de: L'Express de Madagascar

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X