Madagascar: Haltérophilie / Jeux olympiques - Madagascar privé de la dernière qualification

Les porte-fanions du pays ne disputeront pas les championnats d'Afrique au Kenya. Ce sera la dernière étape qualificative aux JO de Tokyo.

Grand absent. Madagascar n'aura pas de représentants aux championnats d'Afrique. Le sommet continental devait initialement se tenir du 16 au 23 mai sur le sol malgache puis reporté du 24 au 31 mai. Suite au désistement de la Grande Île, l'organisation a été confiée au Kenya. «Nous avons fait de notre mieux pour trouver des solutions. Nous devions partir ce dimanche sur le vol de la compagnie Ethiopian Airlines qui a été annulé au dernier moment » relate avec une immense déception le président de la Fédération malgache d'haltérophilie, Jean Alex Harinelina Randriamanarivo.

Si la délégation part avec Air France, elle devrait faire le détour par Paris, Dubaï avant d'arriver au Kenya. Et encore, l'organisation a accepté la demande de la Fédération malgache de repousser le coup d'envoi pour le 27 mai alors qu'on ne sera finalement pas représenté à ce rendez-vous.

L'organisation de cette joute africaine, la dernière étape qualificative aux Jeux olympiques, sur le sol malgache, avait déjà été validée en conseil des ministres. «Organiser le championnat d'Afrique chez nous donne plus de chances de qualification à beaucoup plus d'athlètes» fait remarquer le patron de la Fédération. De plus, ce dernier est candidat au poste de vice-président de la Confédération africaine, et devrait ainsi procéder au vote en ligne.

Déception

«Nous sommes profondément déçus de ne pas pouvoir y aller après des années de préparation. Nous avons toujours porté haut les couleurs nationales aux Jeux des Îles comme aux Jeux Africains en raflant la plupart des médailles pour le pays » regrette Rosina Randafiarison, un des membres de l'équipe nationale. Six haltérophiles sur les onze prévu s au dé bu t de v aie n t disputer cette étape décisive, en l'occurrence les frères Eric et Tojo Andriantsitohaina respectivement dans les catégories -57kg et-61kg, Elarion Ricardo Ramiaramanana (- 55kg), Rosina Randafiarison (-45kg), Vania Elisa Ravololoniaina (-64kg) et Sitrakiniaina Randrianandrasana (-71kg).

«Après avoir brillé lors des six précédentes compétitions qualificatives, deux d'entre eux ont déjà validé leur qualification et n'avaient plus qu'à la confirmer au Kenya» souligne le numéro un de la discipline, sans vouloir préciser les noms. Inévitablement, la sanction va tomber pour Madagascar suite à ce désistement. «Heureusement, grâce à la négociation initiée par le président du COM, la suspension de quatre ans de Fédération ne sera pas effective» selon toujours Harinelina Randriamanarivo

Plus de: L'Express de Madagascar

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X