Mauritanie: Atelier d'évaluation intégrée des risques pour la préparation de la riposte aux urgences sanitaires

Nouakchott — Le ministère de la santé a organisé, avec la collaboration de l'organisation mondiale de la santé (OMS), mardi à Nouakchott, un atelier sur l'évaluation intégrée des risques pour la préparation et la réponse aux urgences sanitaires en Mauritanie.

L'objectif principal de cet atelier de 4 jours qui, réunit plus de 30 participants représentant les secteurs de la santé humaine, animale, environnementale ainsi que des représentants d'autres secteurs de développement est de planifier les situations d'urgence de santé publique en Mauritanie en utilisant l'outil stratégique de l'évaluation des risques.

Le chargé de mission au ministère de la santé, M. Bouna Ould Ghotob a indiqué, dans le mot qu'il a prononcé à cette occasion, que l'atelier s'inscrit dans le cadre du renforcement du système national de santé publique, pour la prévention, le diagnostic et la riposte aux évènements dans les cas d'urgences sanitaires auquel Son Excellence le Président de la République M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, accorde la priorité.

M. Bouna Ould Ghotob a déclaré, que se préparer aux urgences sanitaires requiert la mise en place d'un système de riposte à même de traiter les urgences sanitaires chez la population, ajoutant que cette opération passe par l'identification des risques prioritaires qui demandent à leur tour l'élaboration d'un mécanisme propre pour les gérer.

Il a indiqué que, les exercices d'évaluation des risques sanitaires sont prioritaires au niveau national et régional et permettent la planification stratégique avant l'apparition des urgences sanitaires. Il a indiqué que les activités d'évaluation des risques comprennent notamment, l'identification des priorités en ressources, l'évaluation approfondie des risques prioritaires, l'évolution et la rectification des plans d'urgences et l'exécution des activités préventives.

De son côté, le coordinateur des urgences sanitaires de l'OMS en Mauritanie, M. Seydou Dia a souligné que, l'atelier s'inscrit dans le cadre d'un processus qui permettra d'identifier les risques prioritaires pour soutenir la planification des situations d'urgences de santé publique en Mauritanie.

La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence, du directeur général de la santé publique, du directeur des informations stratégiques et du suivi épidémiologique et de cadres du ministère de la santé.

A La Une: Mauritanie

Plus de: ANI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X