Cote d'Ivoire: Processus électoral à la Fédération ivoirienne de football

Échos de nos Associations

« Balle à terre », une action citoyenne pour décrisper la tension

Dans le cadre du prolongement de l'appel à un consensus des présidents Patrice Motsepe de la CAF et Gianni Infantino de la FIFA et en attendant la mise en route effective de la médiation dirigée par le Conseiller Jacques Bernard Anouma, une initiative a été prise de rassembler les principaux candidats déclarés à l'élection de la présidence de la Fédération ivoirienne de football.

Anne-Marie N'GUESSAN, journaliste de sport à RTISPORTS, présidente de l'Union nationale de la Presse sportive de Côte d'Ivoire, UNPSCI et Fréderic Kouadio KONAN Directeur de la Communication du comité denormalisation de la Fédération Ivoirienne de Football, ont créé un concept dénommé « Balle à terre pour un football qui gagne ». L'objectif principal étant d'amener Messieurs Sory DIABATÉ, Didier DROGBA et Yacine Idriss DIALLO à se rencontrer, se parler et envoyer un message fort au monde du football ivoirien et international pour décrisper l'atmosphère, empreinte d'attaques verbales et d'injures notamment sur les réseaux sociaux.

Pour les initiateurs, les notions de RESPECT, TOLÉRANCE, SOLIDARITÉ, INCLUSION, ÉQUITÉ, DISCIPLINE, FAIR-PLAY, HUMILITÉ qui caractérisent le football doivent être de mise en toutes circonstances. « OUI C'est possible d'échanger, de s'apporter des contradictions, d'accepter ou non nos différences et nos différends dans le RESPECT! ».

À cet effet, le lancement officiel de cet concept, qui doit être un leitmotiv pour tous les férus du sport roi en Côte d'Ivoire, aura lieu le mardi 1er juin à partir de 10h au Radisson Blu Hotel Abidjan Airport, en présence effective des personnalités Jacques Bernard ANOUMA, Yacine Idriss DIALLO, Didier DROGBA , Sory DIABATÉ et Mariam Dao Gabala, présidente du comité de normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X