Mali: Le puissant securocrate, Général Moussa DIAWARA entendu sur des intentions d'un putsch, la junte militaire joue la carte de Choguel MAIGA pour la Primature.

Le temps presse au palais Koulouba. Acculé par la communauté internationale depuis l'arrestation du tandem NDAO- OUANE, Assimi GOITA, le nouvel homme fort du pays ne semble pas fléchir.

Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, le pré-carré shadow-cabinet présidentiel compte jouer la carte de l'opposant pro- russe Choguel MAIGA. Alors que le général Moussa DIAWARA est sous les feux d'un interrogatoire dans un des bureaux de la garnison de Kati. Pour l'instant, rien n'a filtré de l'interrogatoire.

Comme le révélait Confidentiel Afrique dans son édition électronique hier mard, Assimi GOITA a accepté de recevoir Jonathan Goodluck. Après l'avoir fait poireauter à Bamako de 15 heures à 22 heures. Une grosse gifle difficile à digérer. Selon des sources crédibles autorisées parvenues à Confidentiel Afrique, c'est le Colonel Malick DIAW, qui a câblé Assimi GOITA vers 21 heures pour décoincer les choses.

Notre source de révéler que "le Vice-Président Goita entend accorder une importance plus aux affaires intérieures de la gouvernance transitoire que de perdre du temps avec les diplomates, porteurs de valises, habitués aux vas et viens dans la capitale malienne au lendemain des crises politiques".

Selon nos informations, Assimi GOITA reste inflexible sur la position de la junte militaire de garder les pièces maîtresses du dispositif qui a délogé du palais Koulouba l'ancien Président Ibrahim Boubacar KEITA. L'homme fort de Bamako a accepté la démission de BAH NDAW et Moctar OUANE.

Des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique renseignent que le général Moussa DIAWARA, l'éminence securocrate est en interrogatoire depuis hier à la garnison de Kati. Des sources évoquent des connexions qu'on lui prêterait avec certains officiers de la garde nationale et de l'armée aérienne le jour même de la mise aux arrêts de BAH NDAW et Moctar OUANE.

Des sources sécuritaires ont révélé à Confidentiel Afrique, que des mouvements réguliers aux environs de la résidence du général DIAWARA avaient été signalés à la junte au pouvoir. Selon nos informations, le nom de Choguel MAIGA, pressenti comme Premier ministre et remplaçant de Moctar OUANE, est sur la table de Assimi GOITA. Choguel MAIGA est la carte de la junte militaire pour l'instant, toutefois, le casting pourrait changer selon la dextérité de son agenda.

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X