Congo-Kinshasa: Eruption volcanique de Nyiragongo - HCR évalue les besoins des personnes déplacées

La ville de Goma avec le mont Nyiragongo en arrière-plan.

L'heure est à la solidarité pour venir en aide aux populations victimes de la catastrophe naturelle survenue, le 22 mai, à Goma dans la province du Nord-Kivu.

C'est dans ce cadre que le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) a participé dernièrement à une évaluation conjointe pour évaluer les dégâts, avec le gouvernement de la RDC et d'autres agences humanitaires. Le HCR se prépare déjà à aider les personnes ayant besoin d'abris et d'articles de secours dans la région de Goma, en coordination avec d'autres agences des Nations unies et des organisations non gouvernementales, et en soutien aux efforts d'urgence menés par le gouvernement. « Des fonds sont nécessaires de toute urgence pour nous aider à assister les personnes affectées. Le HCR n'a reçu que 17% du montant recherché de 204,8 millions de dollars nécessaire à ses opérations en RDC », indique l'agence onusienne dans un communiqué de presse.

Le HCR continue de travailler avec le gouvernement, les communautés locales et d'autres partenaires pour aider les déplacés internes, en offrant des abris, des articles de première nécessité et un soutien aux activités locales de protection, ainsi qu'un suivi transversal des questions de protection qui sert l'ensemble des efforts de réponse. Selon le HCR, cette nouvelle catastrophe vient s'ajouter au sort de plus de deux millions de personnes déjà déplacées par la violence brutale dans la province du Nord-Kivu, dont Goma est la capitale. Pour la seule année 2021, quatre cent cinquante mille personnes ont été contraintes de fuir leur foyer.

A la suite de cette catastrophe naturelle, des milliers de personnes ont fui leurs foyers à pied dans la nuit de samedi à dimanche, transportant des matelas et d'autres effets personnels alors que la lave s'écoulait vers Goma, brûlant des villages sur son passage. Beaucoup d'entre elles ont été hébergées par des familles d'accueil à Goma et dans les régions environnantes, tandis que des milliers d'autres ont fui vers le Rwanda, de l'autre côté de la frontière. Un effort important mené par la Croix-Rouge est en cours pour réunir plusieurs centaines d'enfants qui ont été séparés de leurs familles lors de leur fuite.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X