Cote d'Ivoire: Concours de mathématiques dans le Sud-Comoé - Saliou Touré invite les lauréats à maintenir vivace la flamme de l'excellence

Le professeur Saliou Touré, président de la Société mathématique de Côte d'Ivoire (Smci), a exhorté les lauréats à maintenir vivace la flamme de l'excellence le samedi 22 mai, lors de la cérémonie de récompense à l'auditorium du lycée d'excellence Alassane Ouattara de Grand-Bassam. « Vous êtes un motif de satisfaction et de fierté pour vos parents, pour le Sud-Comoé et même pour toute la Côte d'Ivoire », a déclaré Saliou Touré, en sa qualité de président de la cérémonie.

Pour lui, c'est la preuve que le système éducatif ivoirien est capable de former des élèves brillants. « C'est sur la matière grise et non plus sur les matières premières que reposent désormais la prospérité et le niveau de performance d'un État moderne », a-t-il fait savoir. Selon lui, les mathématiques sont indissociablement liées au développement et au progrès de l'être humain.

« Les mathématiques constituent un patrimoine commun de toute l'humanité. Car elles jouent un rôle important dans l'organisation de la société », a-t-il dit. A l'en croire, l'école doit favoriser l'éclosion de tous les talents et de toutes les compétences, en accordant autant d'importance à l'enseignement général qu'à la formation professionnelle.

L'inspecteur général Mamadou Berté, au nom de la ministre de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation Pr Mariatou Koné, a remercié les organisateurs de ce concours qui contribue à promouvoir les valeurs du travail et de l'excellence sur lesquelles repose tout système éducatif performant. Il a invité les élèves à tourner le dos à la facilité.

« Je veux croire que vous ne partirez pas d'ici tous autant que vous êtes, sans avoir pris des résolutions fermes visant à renoncer définitivement à la tricherie », a conclu Mamadou Berté.Initiée par le Compendium des compétences des fils et filles de la région du Sud-Comoé (Ccfa), cette première édition du concours régional en milieu scolaire (Crems 2021) a pour objectif d'inculquer aux élèves le goût de l'effort et de l'excellence.

Ce concours a mis aux prises 511 élèves dont 243 filles issus des 57 établissements secondaires privés et publics de la région. 29 lauréats ont été retenus, soit 3 par niveau, de la 6e à la terminale C et D.

Le 1er de chaque niveau a eu droit à un ordinateur, une médaille d'or, un diplôme, une clé Usb, un bon d'achat de 50 000 FCfa et des fournitures scolaires ; le 2e, une médaille d'argent, un diplôme, un bon d'achat de 50 000 FCfa et des fournitures scolaires et le 3e, une médaille de bronze, un diplôme, un bon d'achat de 50 000 FCfa et des fournitures scolaires.

Pour les classes de Terminale C et D, les fournitures scolaires ont été remplacées par un bon d'achat de 100 000 FCfa. Un prix spécial de la meilleure fille du premier cycle a été décerné à De Vita Marysol, du collège Sainte Rita de Bonoua, mais celui du second cycle n'a pas été décerné.

En revanche, le prix spécial du meilleur établissement est revenu au lycée d'excellence Alassane Ouattara de Grand-Bassam, qui enregistre 10 lauréats. Ce prix a donc été réceptionné par le proviseur, Mme Diabaté Fatoumata.

Elle a félicité les organisateurs de ce concours qui s'inscrit dans la vision du Chef de l'État Alassane Ouattara qui prône l'excellence à tous les niveaux, sans oublier les lauréats pour leur travail remarquable.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X