Nigeria: Près de 150 disparus après un naufrage sur le fleuve Niger

Raba dam.

Un bateau surchargé a fait naufrage mercredi 26 mai dans le nord-ouest du Nigeria. Les autorités craignent que la plupart des passagers se soient noyés. Dans un communiqué, le président Muhammadu Buhari a qualifié cet accident d'« épouvantable » et a présenté ses condoléances aux familles.

Le bateau venait de l'État du Niger dans le centre du Nigeria et se dirigeait vers l'État de Kebbi dans le Nord. Selon le responsable local des voies fluviales Yusuf Birma, 180 personnes se trouvaient à bord, alors que la capacité du bateau était bien inférieure. Ce même responsable précise qu'il s'agissait d'une vieille embarcation en bois, en mauvais état, chargée également de sacs de sable extraits d'une mine d'or voisine, et qui a coulé au bout d'une heure.

Pour l'instant, quatre corps ont été repêchés et seules 20 personnes ont été retrouvées vivantes. « Les 156 autres passagers sont portés disparus » et sont « vraisemblablement sous l'eau », a ajouté Yusuf Birma.

Les chavirements de bateaux sont fréquents sur les fleuves et rivières du Nigeria, surtout pendant la saison des pluies. Les navires sont en effet souvent surchargés et mal entretenus. Mais cet accident, si le bilan se confirme, devrait être l'un des plus meurtriers de ces dernières années.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X