Seychelles: Les Seychelles vont mener une étude pour mesurer les niveaux d'immunité de la Covid-19

L'autorité sanitaire des Seychelles mènera une enquête sérologique pour mesurer le niveau d'immunité au COVID-19 parmi la population, a déclaré jeudi un haut responsable de la santé.

Une enquête sérologique est un test réalisé sur un échantillon de la population afin de détecter la présence d'anticorps spécifiques.

Le commissaire à la santé publique, Jude Gedeon, a déclaré lors d'une conférence de presse que "l'étude nous dira si leur immunité est due au vaccin Covishield ou parce qu'ils ont été infectés".

Il a dit que pour Sinopharm, puisqu'il utilise le virus entier, il peut être difficile de déterminer si l'immunité provient d'une infection ou du vaccin. L'échantillon de population pour l'enquête a déjà été identifié et la collecte des échantillons commencera en juin.

"Nous espérons pouvoir avoir une meilleure image d'ici la fin juin ou début juillet", a déclaré Dr. Gedeon.

Les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, ont commencé leur programme de vaccination contre le COVID-19 en janvier. Trois vaccins sont en cours d'administration, à savoir Sinopharm, Covishield et depuis la semaine dernière, Sputnik V.

Actuellement, 64 029 personnes sur une population de 98 462 ont reçu deux doses de vaccin, ce qui représente 65 pour cent de la population.

Dr. Gedeon a déclaré que selon l'analyse effectuée, "les risques relatifs de contracter le virus COVID-19 sont six fois plus élevés parmi le groupe non vacciné par rapport au groupe vacciné."

La nation insulaire comptait 1 169 cas actifs au 25 mai et avait enregistré 40 décès.

De son côté, Danny Louange, le directeur général de l'Agence des soins de santé, a déclaré aux journalistes qu'au vu de la situation actuelle du COVID-19 en Inde, les patients qui figurent sur la liste prioritaire pour un traitement seront bientôt envoyés à Abu Dhabi.

Les patients figurant sur une liste prioritaire étaient envoyés pour traitement à l'Institut d'orthopédie et de traumatologie de Madras (MIOT) à Chennai.

Quant aux mesures de restriction en place, Dr. Gedeon a déclaré que "bien que la tendance soit à la baisse, les chiffres n'ont pas atteint un niveau où nous pouvons supprimer toutes les restrictions. Nous réviserons vers la fin de la semaine ou au début de la semaine prochaine".

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X