Cote d'Ivoire: Conseil constitutionnel , hier - Le président Koné Mamadou au ministre Kouadio Konan Bertin - "Bienvenue en galilée, patrie du ressuscité"

«Bienvenue en Galilée , patrie du ressuscité» a dit le président du conseil constitutionnel Mamadou Koné en accueillant le ministre de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale Kouadio Konan Bertin au siège de l'institution pour une audience au Plateau le jeudi 27 mai 2021. Mamadou Koné faisait ainsi allusion aux rumeurs sur les réseaux sociaux qui avaient annoncé son décès le même jour.

Mamadou Koné a salué l'action du ministre Kouadio Konan Bertin qui vise à rassembler tous les ivoiriens.

« Je lui ai donné des conseils de chez moi qui dit que quand vous voyez le poisson prier Dieu pour qu'il pleuve et qu'il ait beaucoup d'eau dans la rivière, il ne prie par pour la rivière il prie pour lui-même , parce ce que s'il n'y a pas d'eau dans la rivière, il va mourir . Nous avons tous intérêt à ce qu'il y ait la paix, la cohésion et la réconciliation dans ce pays», a déclaré le président du Conseil constitutionnel.

Auparavant, Kouadio Konan Bertin a demandé aux Ivoiriens d'accompagner le président de la République dans sa démarche pour la réconciliation et pour la cohésion sociale.

« Nous sommes passés pour recueillir des conseils, des orientations et des suggestions (... ) Nous nous sommes qu'un instrument au service du Chef de l'État qui lui est le premier réconciliateur. La Côte d'Ivoire a trop souffert des crises . Un bon vent souffle à nouveau sur le pays. Je rappelle à tous les ivoiriens que quand on la chance d'être dans un pays comme la Côte d'Ivoire , un président de la République qui veut aller à la paix à la réconciliation , tous les ivoiriens doivent lui emboîter le pas, doivent l'accompagner dans cette mission de réconciliation nationale» a fait savoir le ministre de la réconciliation.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X