Afrique: CAN Haltérophilie - Six athlètes à Nairobi

Clémentine Meukegni, Gaëlle Eyenga Mbo'ossi, Junior Ngadja, Ahmed Njoya, Cédric Feugno et Joël Essama participent à la compétition ouverte hier au Kenya.

Les Championnats d'Afrique des nations seniors dames et messieurs d'haltérophilie se sont ouverts hier à Nairobi au Kenya. Six haltérophiles camerounais sont présents à ce rendez-vous, dont deux dames et quatre messieurs. Gaëlle Eyenga Mbo'ossi (-76kg) et Clémentine Meukegni (87 kg) vont défendre leur titre continental.

Parmi les messieurs, on trouve Ahmed Valdy Njoya (81 kg), Junior Periclex Ngadja Nyabeyeu (109 kg), champion d'Afrique en titre dans sa catégorie, Denis Joël Essama Owona (102 kg), qui a obtenu l'or aux Jeux africains après que le vainqueur égyptien ait été déclaré positif à la suite du contrôle antidopage et Cédric Feugno (-89 kg) à la recherche d'un titre continental.

Au-delà des distinctions continentales, il y a surtout la possibilité de glaner des points dans le ranking des qualifications pour les Jeux olympiques. Il s'agit d'ailleurs du dernier tournoi de qualification dont le premier s'est déroulé en 2018. Gaëlle Eyenga Mbo'ossi, Clémentine Meukegni, Ahmed Valdy Njoya, Junior Periclex Ngadja Nyabeya sont d'ailleurs très bien placés pour honorer le rendez-vous nippon lors du prochain été.

« Tout va bien. Je me suis donnée tous les moyens pour conserver mon titre de championne d'Afrique dans ma catégorie », a confié l'athlète qui monte en puissance depuis les derniers Jeux africains à Rabat au Maroc, où elle avait décroché des médailles d'argent. S'il est vrai que cette équipe nationale est entrée en stage bloqué le 1er mai, c'est depuis le début de l'année qu'elle prépare sa participation à cette compétition.

Plus de: Cameroon Tribune

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X