Kenya: Semaine Laudato Si' - prendre soin de la création exige un changement dans le cœur de chaque personne

Kisumu — A l'occasion de la conclusion de la semaine "Laudato Sìi", promue par le pape François, Mgr Philip Arnold Anyolo, Archevêque ordinaire du diocèse de Kisumu et président de la Conférence des évêques catholiques du Kenya (KCCB), a déclaré:" il ne s'agit pas seulement de planter des arbres, mais de changer les mentalités". Au cours de l'activité de plantation d'arbres, organisée par Caritas Kisumu en collaboration avec le gouvernement, les sociétés civiles et certaines organisations non gouvernementales (ONG) pour marquer la conclusion de l'Année spéciale du sixième anniversaire du document du Pape François, l'Archevêque a souligné que "la meilleure charité n'est pas celle qui est donnée pour recevoir, et que le soin de la Création est une œuvre de charité".

S'adressant aux chrétiens et à toutes les personnes de bonne volonté, l'Archevêque Anyolo les a encouragés à prendre soin de la Création afin que la "génération future puisse avoir un refuge" et aussi pour que les gens sachent que la conversion environnementale fait partie de l'appel chrétien et des enseignements sociaux de l'Église : "prendre soin de la Création exige de changer le cœur de l'individu."

Le président du KCCB a appelé le gouvernement à continuer à collaborer avec l'Église pour sensibiliser les gens à prendre soin de la création. S'exprimant lors du même événement au cours duquel un millier d'arbres ont été plantés dans la paroisse St. Paul's Mbaga de l'archidiocèse, l'Archevêque Anthony Muheria de Nyeri a invité les participants à embrasser l'esprit de la militante kenyane Wangari Maathai, première femme africaine à recevoir le prix Nobel de la paix pour son engagement dans la protection de l'environnement.

Le directeur du bureau de Caritas Kisumu, le père Samuel Nyattaya, a déclaré que 5 000 plants plantés dans l'enceinte de la mission et dans d'autres endroits du diocèse ont été achetés avec la collecte de la campagne de carême de l'année dernière.

L'archevêque Anyolo a remis quelques exemplaires du document Laudato Si' aux représentants des différentes organisations présentes et le directeur de Caritas a promis de donner suite à cette initiative et de les encourager à mettre en œuvre la demande du Pape. "De façon surprenante, c'était la première fois qu'ils entendaient parler de Laudato Si'", a révélé le père Nyattaya.(AP) (28/5/2021 Agence Fides)

A La Une: Religion

Plus de: Agenzia Fides

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X