Rwanda: Le Maroc et Rwanda veulent donner un nouvel élan à leur coopération parlementaire

Kigali — Le Maroc et Rwanda ont exprimé leur volonté de donner un nouvel élan à leur coopération dans le domaine parlementaire en soutenant les mécanismes de dialogue et de concertation entre les deux institutions législatives.

Cette volonté a été exprimée lors des entretiens qu'a eus M. Mohamed Touimi Benjelloun, vice-président de la Chambre des Représentants avec la Présidente de la Chambre des Représentants du Rwanda, Mme Donatille Mukabalisa et Espérance Nyirasafari, vice-présidente du Sénat du Rwanda, en marge de la 12ème Conférence des Présidents d'Assemblées et de Sections de la Région Afrique de l'Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), qui a tenu ses travaux du 25 au 28 mai à Kigali.

Lors de sa première rencontre avec Mme Mukabalisa, M. Touimi Benjelloun a réitéré la volonté de la Chambre des représentants à donner un nouvel élan à la coopération parlementaire entre les deux pays en soutenant les mécanismes de dialogue et de concertation entre les deux institutions législatives, à travers la signature d'un mémorandum d'entente et la création d'un groupe d'amitié parlementaire maroco-rwandais, dans le but d'établir un partenariat solide, grâce à l'échange d'expériences et le partage d'expertises et l'intensification de la coordination et de la consultation dans divers forums parlementaires régionaux et internationaux sur des questions d'intérêt commun.

M. Touimi a saisi cette occasion pour saluer le niveau des relations d'amitié et de coopération entre le Maroc et Rwanda, qui avait connu une dynamique particulière, après la visite de SM le Roi Mohammed VI au Rwanda en octobre 2016, ainsi que la visite du Président rwandais, M. Paul Kagame, au Maroc en juin de la même année, qui ont permis d'ouvrir des horizons prometteurs devant le partenariat entre les deux pays et rehausser le niveau des relations bilatérales dans tous les domaines, d'autant plus que les dirigeants des deux pays partagent la même vision ambitieuse du développement de l'Afrique et du renforcement de la coopération Sud-Sud.

Il a également salué la transformation démocratique au Rwanda et souligné le rôle distingué et efficace de ce pays ami aux niveaux régional et continental dans la réalisation de l'intégration africaine et son adhésion à la sécurité, à la paix et à la stabilité en Afrique.

Il a également mis en évidence la présence distinguée des femmes rwandaises au Parlement ainsi que le rôle pionnier qu'elles jouent dans la société et aux postes de décision.

Le vice-président de la Chambre des représentants s'est félicité de la position de la République du Rwanda en faveur du retour du Royaume du Maroc à sa place naturelle et légale au sein de l'Union africaine, en soulignant que les liens du Royaume avec le continent africain découlent de sa profonde conviction en l'avenir de l'Afrique.

Le Maroc n'a eu de cesse de plaider dans les foras internationaux en faveur des causes nobles et justes du continent africain face aux conflits, au terrorisme, à l'extrémisme et à toutes sortes de menaces, a-t-il rappelé.

Concernant la question du Sahara marocain, M. Touimi Benjelloun s'est félicité de la position de la République du Rwanda concernant l'intégrité territoriale du Maroc et la souveraineté du Royaume sur l'ensemble de ses territoires.

Pour sa part, la Présidente de la chambre des Représentants a mis en relief l'importance de la volonté politique et de l'identité de vues des dirigeants des deux pays, SM le Roi Mohammed VI et le Président Paul Kagame, concernant le développement dans toutes ses manifestations au niveau des deux pays, et la mise en place d'un partenariat stratégique renouvelé et exemplaire, sud-sud, qui répond aux aspirations des deux pays et des deux peuples amis.

Mme Mukabalisa a souligné l'importance de la coopération parlementaire entre les deux institutions législatives et son rôle dans le renforcement des relations entre les deux pays, mettant l'accent sur la nécessité de la formation d'un groupe d'amitié parlementaire maroco-rwandais.

Elle a invité, dans ce contexte, le Président de la Chambre des représentants à effectuer une visite de travail au Rwanda pour finaliser la signature d'un mémorandum d'entente entre les deux institutions législatives.

Par ailleurs, les discussions de M. Touimi avec la vise-présidente du sénat rwandais ont porté sur les moyens de consolider davantage les relations entre les deux institutions législatives, à travers le renforcement de la coordination et de la coopération.

Ces réunions se sont déroulées en présence de l'Ambassadeur du Maroc à Kigali, M. Youssef Imani.

A rappeler que M. Touimi Ben Jelloun a représenté le Maroc à la 12ème Conférence des Présidents d'Assemblées et de Sections de la Région Afrique de l'Assemblée Parlementaire de la Francophonie, à laquelle ont pris part près de 90 participants, dont les Présidents d'Assemblées parlementaires et des membres des parlements.

Cette conférence qui intervient dans un contexte international marqué par la riposte à la pandémie Covid-19, s'est penché sur plusieurs questions liées principalement aux situations politiques, sociales et sanitaires dans les pays de l'espace francophone africain, outre un point sur le Comité interparlementaire G5 Sahel (CIPG5 Sahel).

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X