Gabon: Allègement des restrictions covid pour les personnes vaccinées au Gabon

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a annoncé vendredi l'allègement des restrictions de mouvement imposées dans le cadre de la riposte contre la pandémie du nouveau coronavirus.

M. Bongo, 62 ans, a fait cette annonce lors d'une allocution télévisée diffusée en direct sur les réseaux sociaux.

Ainsi, le couvre-feu est désormais repoussé à 21 heures, bars et restaurants sont autorisés à ouvrir jusqu'à 20h30 pour les clients qui présent un test PCR négatif et pour ceux qui sont vaccinés. Par ailleurs, les personnes vaccinées pourront voyager librement à travers le pays. Ces personnes pourront aussi participer à des rassemblements religieux ou à des activités sportives en groupe.

"Nous nous acheminons progressivement vers un rythme de vie quasi-normal", a dit M. Bongo, au pouvoir depuis 2009.

Durcissement pour les voyageurs

Le président gabonais a par contre annoncé un durcissement des mesures pour les voyageurs venant de l'étranger. Plus précisément, toute personne venant de l'étranger devra observer une quarantaine de 24 heures dans un hôtel, sauf les vaccinés.

Les mesures annoncées par Ali Bongo Ondimba devraient entrer en vigueur à partir du 15 juin.

"Ce combat que nous n'avons cessé de mener avec force, nous sommes en passe de le gagner", a-t-il dit. "Ces mesures n'avaient pour objectif que de sauver des vies, en nous protégeant, en protégeant nos familles et nos proches et toutes les populations qui résident dans notre pays", a-t-il ajouté.

Selon les données de l'université Johns Hopkins, le Gabon compte à ce jour plus de 24.000 cas confirmés de covid-19 et 150 décès. Environ 14000 personnes ont été vaccinées dans ce pays de 2 millions d'habitants, a précisé le président Bongo Ondimba.

Plus de: VOA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X