Congo-Brazzaville: Gouvernance - Le PCC partage son expérience aux autres partis politiques

Dans le cadre de son centenaire qui sera célébré en juillet prochain, le Parti communiste chinois (PCC) a échangé le 27 juillet avec les autres formations politiques du monde à travers un symposium virtuel.

Plusieurs formations politiques au pouvoir à travers le monde ont pris part à ce colloque placé sous le thème : « La gouvernance axée sur la satisfaction des besoins essentiels des populations et la lutte contre la pauvreté ».

Parmi ces partis figurent le Parti communiste d'Australie, le Parti communiste allemand, le Congrès national africain (ANC) en Afrique du Sud, le Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA) et le Parti congolais du travail (PCT).

A cet effet, le PCC a présenté sa vision des affaires et son modèle de gouvernance mis en œuvre par le gouvernement, intitulé : "La Pensée de Xi Jinping", chef de l'Etat chinois, secrétaire général du PCC.

La "Pensée de Xi Jinping", selon Sang Tao, responsable du PCC qui a dirigé les travaux du colloque, est composée de quatorze principes essentiels. Il s'agit, entre autres, d'assurer le leadership du parti sur toutes les autres formes d'organisations en Chine, d'adopter une approche centrée sur l'intérêt public.

Ce programme vise également, a-t-il renchéri, à promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité; exercer une gouvernance rigoureuse du PCC et à gouverner la Chine dans le cadre d'un État de droit. L'objectif principal étant d'améliorer la vie et le bien-être du peuple chinois.

« La pensée socialiste de Xi Jinping met en place un nouveau modèle de lutte contre la pauvreté. En Chine, elle s'exécute bien et porte les fruits, car de 2013 à ce jour, 100 millions de personnes sont sorties de l'extrême précarité grâce à cette politique. Nous devons développer une relation sans injonctions dans la gestion des affaires intérieures. C'est l'unique manière pour nous de lutter contre la guerre froide », a souligné Sang Tao.

Prenant la parole, le secrétaire général du PCT, Pierre Moussa, a salué la qualité des relations entre le Congo et la Chine. Il a signifié que le gouvernement congolais, sous le management de son parti, se bat nuit et jour pour apporter des solutions idoines aux problèmes auxquels les Congolais sont confrontés.

« Le Congo est en marche vers la satisfaction des besoins essentiels des populations et l'éradication de la pauvreté. Cette lutte se poursuit davantage avec rigueur et détermination, dans le nouveau programme de société du chef de l'Etat, Denis Sassou N'Guesso », a dit Pierre Moussa.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X