Angola: Les sauterelles gâtent plus de quatre cents tonnes de produits

Moçamêdes (Angola) — Quatre cent cinquante-cinq tonnes de produits agricoles ont été endommagées par la peste acridienne dans la province de Namibe, cultivées sur mille soixante-sept hectares de terres.

S'adressant samedi à l'ANGOP, le directeur du Bureau provincial de l'agriculture de Namibe, Puissa Nzonzo, a déclaré que 269 hectares sont des exploitations familiales.

Il a garanti qu'avec l'appui du ministère de l'Agriculture, dans la formation des techniciens et l'acquisition de matériel, y compris des moyens aériens, la situation dans les municipalités de Mocamedes et Bibala est sous contrôle, Virei étant la plus critique.

Le phénomène, qui a déjà atteint les provinces de Cuando Cubango, Cunene, Benguela et Huíla, est dû au changement climatique, qui influence de manière massive la reproduction des sauterelles, affectant ainsi les champs agricoles et les pâturages.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X