Afrique de l'Ouest: Le Burkina Faso reçoit ses premières doses du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19

UNICEF supply officer Mohamadou Sy at the airport in Abidjan where a shipment of COVAX COVID-19 vaccines are offloaded.

Une dotation qui s'inscrit dans le cadre de l'initiative Covax dans lequel le pays est engagé. Selon le programme prévu par le ministère de la Santé, le démarrage de la vaccination est prévu pour la première semaine du mois de juin et concernera les personnels de santé, les personnes vivant avec des comorbidités et les candidats au pèlerinage à La Mecque.

Avec la réception de ces premières doses du vaccin AstraZeneca, le Burkina Faso voit son dispositif de lutte contre le Covid-19 se renforcer. Ces premières doses seront mises à la disposition du personnel de santé, des personnes qui présentent des comorbidités et des candidats au pèlerinage musulman à La Mecque, selon le professeur Charlemagne Ouedraogo, ministre de la Santé.

« Nous allons cibler dans un premier temps les personnels de santé et les personnes vulnérables. Ensuite, vous avons réservé 20 000 doses pour les futurs pèlerins qui se préparent pour aller au pèlerinage à la Mecque. Nous avons également réservé 3 000 doses pour le personnel des ONG qui travaillent à l'intérieur du pays aux côtés des PDI [personnes déplacées internes]. »

Vaccination volontaire

La représentante résidente de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au Burkina Faso s'est réjouie de l'arrivée de ces premières doses du vaccin AstraZeneca. La professeure Alimata Diarra-Nama rassure le pays de l'accompagnement de son institution dans le cadre de cette lutte contre le Covid-19 : « Nous nous réjouissons d'avance que ce vaccin va permettre d'éviter d'autres décès pour peu que les individus éligibles aillent prendre leurs deux doses. L'AstraZeneca est un vaccin efficace. »

Ces doses de vaccin seront redéployées dans les prochaines heures vers les dépôts secondaires des 13 régions sanitaires du pays. La campagne de vaccination contre le Covid-19 démarre le 2 juin prochain et la vaccination est volontaire, a martelé le ministre de la Santé.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X