Congo-Kinshasa: Reprise du procès Vital Kamerhe en appel

Le procès dit « de 100 jours » se poursuit ce lundi 31 mai devant la cour d'appel de Kinshasa-Gombe à la prison centrale de Makala. La poursuite de ces audiences intervient après plusieurs mois de suspension due aux différents recours de la défense de Vital Kamerhe à la Cour de cassation, qui espérait obtenir une suite favorable. Mais elle a toujours été déboutée.

La cour d'appel va ainsi rappeler les procès-verbaux des audiences précédentes et engager le débat dans le volet des maisons préfabriquées. Selon ses avocats, Kamerhe se trouvant sous l'observation médicale, il pourrait se faire représenter aux audiences par ses conseils.

En détention à Makala depuis le 8 avril 2020, le président de l'Union pour la nation congolaise (UNC) et ses codétenus Jammal et Jeannot Muhima ont été condamnés le 20 juin, au premier degré, à vingt ans de travaux forcés pour détournement des fonds alloués au programme dit « de 100 jours du président Félix Tshisekedi ».

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X