Burkina Faso: Congrès pour la démocratie et le progrès - Alfred Sanou quitte le navire

Le docteur Alfred Sanou n'est plus militant du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).

Cette démission, confirmée hier par l'intéressé, constitue sans nul doute un coup dur pour la section provinciale du parti dans le Houet.

Ancien maire de la commune de Bobo, ancien président du conseil régional des Hauts-Bassins et ex-député à l'Assemblée nationale, son départ du parti de l'épi et de la daba consacre la fin d'une longue aventure avec un parti avec lequel il a effectué l'essentiel de sa carrière politique.

Il fut l'un des rares militants de la province du Houet à rester fidèle au CDP après le départ de son fondateur suite à l'insurrection des 30 et 31 octobre 2014. Alfred Sanou dont le domicile a été incendié durant ces événements réussira à se faire élire député lors de la Première mandature avant de prendre sa retraite depuis novembre dernier.

On le sait, l'atmosphère n'était toujours pas au beau fixe entre le désormais ex militant du CDP et le président du parti Eddie Komboigo.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X