Afrique de l'Ouest: Condition du maintien de l'engagement des partenaires du Mali - La France exige le respect des décisions prises par la CEDEAO

La France s'aligne sur la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cedeao) concernant la gestion de la crise politique qui sévit au Mali.

En effet, le ministre français en charge de l'Europe et des affaires étrangères soutient que son pays partage la priorité absolue accordée par la Cedeao à l'organisation de l'élection présidentielle au 27 février 2022.

Dans un communiqué, Jean-Yves Le Drian confie que la France appuie la mise en place, par la Cedeao, d'un mécanisme de suivi du respect de la période de transition avant de souligner le pays dirigé par Emmanuel Macron réitère sa ferme condamnation du coup d'Etat au Mali ayant abouti à la démission forcée du président Bah N'Daw et de son premier ministre le 26 mai dernier.

Le communiqué renseigne dans la foulée que la France prend acte de la suspension du Mali des institutions de la Cedeao, décidée lors du sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement le 30 mai dernier.

Le respect des paramètres de la résolution issu dudit sommet, vérifié par la Cedeao, est, à en croire Jean-Ives Le Drian, la condition du maintien de l'engagement des partenaires du Mali et de l'accompagnement de la transition.

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X