Ile Maurice: L'objectif du gouvernement est de vacciner 40% de la population d'ici fin juillet 2021, dixit le DPM Obeegadoo

communiqué de presse

Environ 20% de la population sera vaccinée cette semaine et l'objectif du gouvernement, à travers la campagne de vaccination en cours, est d'atteindre au moins 40% d'ici la fin de juillet 2021, et environ 60% d'ici la fin de septembre 2021. Selon l'Organisation mondiale de la santé, un minimum de 70% de la population doit être vaccinée pour atteindre l'immunité collective.

Le Premier ministre adjoint (DPM), ministre du Logement et de l'Aménagement du Territoire, et ministre du Tourisme, M. Steven Obeegadoo, a fait cette déclaration, cet après-midi, lors d'un point de presse du National Communication Committee sur la COVID-19 au Bâtiment du Trésor en Port Louis. La ministre de l'Egalité des Genres et du Bien-être de la Famille, Mme Kalpana Koonjoo-Shah, était également présente.

M. Obeegadoo a fait ressortir qu'à partir du 02 juin 2021, le vaccin sera disponible à six catégories de la population, à savoir : tous ceux qui travaillent dans les établissements de santé, publics et privés, ainsi que toutes les personnes recevant un traitement médical ; tous les officiers de la force policière et ceux travaillant dans les prisons ; toutes les personnes âgées ; tout le personnel du secteur de éducatif, ainsi que les étudiants âgés de 18 ans ou plus ; toutes les personnes liées au secteur du tourisme ; et tous les opérateurs économiques.

De plus, le Premier ministre adjoint a souligné que 15 centres de vaccination seront opérationnels à travers l'île du lundi au samedi, de 09 00 hrs à 16 00 hrs. Ils sont situés dans les régions suivantes : Pailles ; Ebène ; Plaine Verte ; Freeport ; Mapou ; Rivière du Rempart ; Centre de Flacq ; Côte d'Or ; Rivière des Anguilles ; Plaine Magnien ; Curepipe ; Vacoas ; Rose Hill ; Bambous ; et Surinam.

Par ailleurs, le DPM a indiqué qu'un créneau horaire spécifique sera réservé aux personnes âgées de 60 ans ou plus, dans les centres de vaccination, c'est-à-dire de 09 00 hrs à 11 00 hrs. Des facilités de transport seront également mises à leur disposition. Il a ajouté que de 11 00 hrs à 16 00 hrs, la vaccination sera effectuée selon un système de rendez-vous. Chaque citoyen pourra prendre rendez-vous sur le site web de l'Economic Development Board, https://vaccination.edbmauritius.org, ou par téléphone en appelant le 2033800.

M. Obeegadoo a en outre affirmé que le gouvernement consacre beaucoup de ressources pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Il a également assuré que chaque personne pourra se faire vacciner.

Quant à la ministre Koonjoo-Shah, elle a apporté des précisions sur le protocole de réouverture des crèches. Selon elle, plusieurs facteurs doivent être pris en considération et son ministère, en collaboration avec toutes les parties prenantes, a élaboré un protocole sanitaire afin d'assurer la sécurité de chaque enfant.

En outre, elle a souligné que toutes les crèches, où le personnel a reçu les deux doses de vaccin, seront autorisées à reprendre leurs activités suite à une certification du ministère de l'Egalité des Genres et du Bien-être de la Famille. Elle a également lancé un appel à tous les responsables et propriétaires de crèches pour qu'ils envoient une liste de leur personnel au ministère afin de s'assurer que chaque personne concernée a été vaccinée deux fois. Plus d'information, a-t-elle ajouté, peuvent être obtenues sur la hotline 119 ainsi que sur les numéros suivants : 2063772, 2063773, 2063774, et 2063775.

La ministre Koonjoo-Shah a aussi martelé que des officiers chargés de l'application de la loi effectueront des visites régulières afin de s'assurer que toutes les crèches respectent les protocoles sanitaires à la lettre.

A La Une: Ile Maurice

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X