Gambie: Le Président de la Commission Electorale Indépendante déclare que personne ne pourra influencer le travail de la Commission

Le Président de la Commission Electorale Indépendante Alieu Momar Njie déclare que nul ne pourra saboter ou influencer les travaux de la Commission en vue de l'élection présidentielle de Décembre.

Le Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI) a fait cette déclaration lors d'une conférence de presse au quartier général de la Commission juste avant le début de la campagne de recensement des électeurs.

Mr Njie a assuré les Gambiens que les élections du 4 Décembre seront libres et transparentes : " Je peux vous garantir que nul ne réussira à influencer ou saboter les efforts de la Commission Electorale Indépendante qui visent à l'organisation d'élections libres, transparentes et justes.

Pour cette raison, nous avons demandé aux partis politiques de dépêcher leurs agents dans les centres de vote afin de superviser le processus électoral et instruire toute personne qui n'aurait pas les qualifications requises. "

Il a cependant noté que les agents chargés du recensement électoral ne sont pas des employés de la Commission Electorale Indépendante et a exhorté les partis politiques à prendre contact avec la Commission afin de s'informer sur la procédure appropriée et ainsi garantir un processus de recensement juste et transparent.

Il a promis et déclaré que la commission mettra tout en œuvre en vue de garantir que toutes les personnes éligibles "soient recensées et qu'elles reçoivent leur carte d'électeur sur place. "

Il a également affirmé que dans un souci de transparence, les noms de toutes les personnes recensées seront immédiatement publiés dans chaque bureau de vote.

" Toute personne nourrissant des objections concernant les noms publiés pourra déposer une requête dans un délai de 14 jours " a assuré le Président de la Commission Electorale Indépendante.

" Le jour de l'élection, et comme il a déjà été annoncé, nous inviterons également les agents des partis politiques à prendre part au décompte des suffrages et à la signature des procès-verbaux en présence des agents de la Commission Electorale Indépendante, et ce, dans un délai de deux heures après la fermeture des bureaux de vote. "

Il a poursuivi sa conférence de presse pour mettre un accent sur l'importance du décompte immédiat des voix, en vue de " garantir un processus libre et transparent. "

Il a fait référence à la dernière élection présidentielle, précisant que le gagnant et le perdant avaient été connus 5 heures avant l'annonce officielle.

L'ancien Président a tenté de modifier le résultat final en sa faveur, et ce, à travers une campagne d'intimidation et de menace contre le Président de la Commission Electorale Indépendante.

Mr Njie a cependant opposé une ferme résistance malgré les circonstances.

Les partis politiques nourrissent l'espoir que la personne la plus importante de ce processus démocratique pourra une fois de plus se dresser contre vents et marées pour le plus grand bien de la nation.

Faal demande des poursuites judiciaires contre Jammeh suite à la découverte de 250 meurtres commis durant son règne par la Commission Vérité, Réconciliation et Réparations

A La Une: Gambie

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X