Afrique: Débat - La vaccination contre la COVID-19 en Afrique, entre peur et méfiance

3 Juin 2021

Selon l'Université Johns Hopkins, au 31 mai 2021, l'Afrique comptait 4 826 891 cas de COVID-19, pour 130 304 décès recensés.

La pandémie qui s'est déclenchée à l'échelle planétaire depuis un peu plus d'un an et qui semblait épargner l'Afrique, a tôt fait de s'installer et de se propager sur le continent.

Avec leurs capacités limitées, les gouvernements ont essayé de juguler la propagation de la pandémie, en prenant diverses mesures : confinement, couvre-feu, campagnes de sensibilisation et de promotion des gestes-barrières, etc. En outre, des moyens de traitement ont été déployés, à échelles variables, dans tous les pays, pour la prise en charge effective des patients.

Après cette vague de mesures préventives et curatives et avec les prouesses des chercheurs qui ont réalisé l'exploit de mettre au point des vaccins en un temps record, les campagnes de vaccination à grande échelle s'inscrivent, depuis quelques mois, sur la liste des mesures.

Cependant, les vaccins, controversés pour la plupart à cause de leurs effets indésirables connus et non, réels ou supposés, ne sont pas toujours bien accueillis par les populations.

Qu'est-ce-qui justifie cette peur et cette méfiance des populations africaines à l'égard des vaccins contre la COVID-19, que leur proposent les gouvernements? Est-ce à cause d'un manque de communication? Les campagnes de vaccination calquées sur les modèles européens sont-elles réellement efficaces en Afrique? L'Afrique devrait-elle plutôt changer de paradigme? Quelles sont les pistes de solution?

Voilà quelques-unes des questions sur lesquelles nous vous invitons à débattre le vendredi 04 juin 2021, à partir de 11.00 GMT. Soit 11 h à Dakar et à Abidjan, 12h à Niamey, Yaoundé et Kinshasa, 13h à Kigali et Paris.

Thèmes clés :

La vaccination

La sensibilisation et la communication

Le modèle de gouvernance mis en place

Panélistes :

Yao Rodion Trésor KONU : Chargé de recherches au Centre africain de recherche en épidémiologie et en santé publique (CARESP), Togo

Ernest GBAGUIDI : Biologiste, Qualiticien, Président de l'association des consommateurs de soins (BSSC, Bénin Santé et survie du consommateur), Membre de l'Union africaine des consommateurs (UAC), Bénin

Shalom TCHOKFE NDOULA : Secrétaire permanent du Programme élargi de vaccination, Cameroun

Kadija THIAM : Conseillère du ministre de la santé et de l'hygiène publique, Guinée

Charles HOPSON : médecin orthomoléculaire à Douala, Cameroun

Modérateur :

Julien CHONGWANG : Rédacteur en chef et coordonnateur régional de SciDev.Net Afrique subsaharienne.

Lieu :

Le débat se déroulera en ligne sur Zoom. Pour y participer, veuillez cliquer sur ce lien : https://cabi.zoom.us/s/94391706423

Plus de: SciDev.Net

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X