Cote d'Ivoire: Les acteurs du football ivoirien mettent la " balle à terre"

À l' initiative de Frédéric Kouadio, Directeur de la communication du Comité de normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football (CN-FIF) et Anne Marie N' Guessan, journaliste à la Radio Télévision Ivoirienne, a eu lieu la cérémonie de lancement du concept " BALLE À TERRE".

Une initiative qui a eu les bénédictions de la Présidente du CN-FIF, Mme Mariam Dao Gabala.

Il s'est agi de réunir, à une même tribune, les trois candidats déclarés à la prochaine élection de la présidence de la FIF.

Laquelle élection avait, considérablement, dégradé les relations entre les acteurs du football ivoirien et déteint sur son animation.

Cette initiative qui vise à rapprocher les uns et les autres est perçue par tous les observateurs avertis comme un important pas fait sur le chemin de l' unification et du consensus, tel que demandé par le Président de la CAF, Patrice Motsepe.

Desormais, il s'agit d'entretenir cette flamme allumée et lui permettre d' éclairer les consciences pour leur permettre de s' impliquer activement au développement du football ivoirien.

Frédéric Kouadio, grand homme de communication qui a fait ses preuves en Côte d'ivoire et dans nombre de pays, est un gagneur et un homme de défis.

Aidé dans la tâche par Anne Marie N' Guessan qui est à la tête d'une association de journalistes sportifs, nul doute que les acteurs du football ivoirien adopteront le bon ton et la bonne attitude pour redorer le blason du football ivoirien.

Le pays veut revenir au sommet du football africain.

La Côte d'Ivoire, un pays en quête de réconciliation nationale, mise sur ce modèle " BALLE A TERRE" pour l' implémenter et le reverberer à l' échelle nationale.

Au total, pour un coup d'essai, c'est un coup de maître.

Il ne reste qu' appuyer cette ingénieuse idée pour que le football ivoirien continue sa marche qui n'aurait jamais dû connaître de vents contraires.

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X