Angola: La ministre défend le renforcement des mécanismes d'écoulement de la production agricole

Malanje — La ministre de l'Action sociale, de la Famille et de la Promotion de la femme, Faustina Alves, a défendu, mercredi, à Malanje, la nécessité de renforcer l'articulation entre le gouvernement local et les producteurs agricoles familiaux, pour faciliter les flux de la production du champ vers les centres de consommation.

La responsable a exprimé cette position suite aux préoccupations présentées par les coopératives paysannes « Kitwakifiquile » et « Terra e Água », des municipalités de Cacuso et Malanje, respectivement, qu'elle a visitée dans le cadre de sa journée de travail dans la province de Malanje.

Outre le problème de l'écoulement des produits agricoles, la coopérative «Kitwakifiquile» s'est plainte du manque de tracteurs pour préparer les zones de culture, ce qui conditionne l'augmentation de la production, une situation que la ministre a assuré répondre dès que possible.

Malgré les contraintes auxquelles les coopératives sont confrontées, la ministre a souligné le travail qu'elles réalisent pour lutter contre la malnutrition et la faim dans les zones rurales, ne manque que les conditions pour l'écoulement des produits agricoles afin que les familles puissent obtenir d'autres biens dont elles ont besoin, à travers de la vente de ces produits.

Elle a également souligné la participation active des femmes dans le secteur agricole et s'est également félicitée de l'intégration des anciens-combattants dans le processus de diversification économique, ce qui démontre l'inclusion de toutes les forces vives dans les processus de développement du pays.

Avec 18 membres, la coopérative « Kitwakifiquile cultive 21 hectares de manioc et trois hectares de haricots, ainsi que d'autres cultures à petite échelle.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X