Cameroun: Littoral - Priorité à l'entretien routier

L'essentiel du budget adopté mercredi à la clôture de la première session du Conseil régional est destiné à l'acquisition de matériel de génie civil.

La toute première session ordinaire du Conseil régional du Littoral s'est achevée mercredi, après trois jours d'intenses travaux à la salle des Fêtes d'Akwa (arrondissement de Douala I). La cérémonie de clôture a eu lieu en présence notamment du gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua.

On peut retenir de cette première session du conseil, entre autres choses, l'adoption du tout premier budget programme de l'institution, qui s'équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 3 milliards de F. 40% de cette enveloppe seront alloués au fonctionnement de la structure, et 60% aux investissements. CT apprendra que le premier acte, s'agissant donc de la partie du budget consacrée aux investissements, sera l'acquisition d'un important parc de matériel de génie civil. Pour le président du Conseil régional du Littoral, Polycarpe Banlog, chacun des quatre départements de la région doit être doté de son propre parc de matériel de génie civil, afin d'assurer l'entretien optimal de son propre réseau routier, et partant, du réseau routier de toute la région.

Toujours dans la vision stratégique de développement de l'instance, le président du Conseil régional a annoncé la construction du complexe qui servira de siège au Conseil, ainsi que l'élaboration du document de planification pour le fonctionnement optimal de l'institution dans les années à venir. Polycarpe Banlog s'est en outre félicité de la qualité des travaux et de l'engagement des membres du Conseil régional, qui n'ont pas hésité à terminer à des heures tardives, lorsqu'un point soumis à leur appréciation nécessitait qu'ils y consacrent beaucoup de temps.

Le gouverneur de la région du Littoral, représentant de l'Etat, a souhaité que ce premier budget programme, qui se veut réaliste, soit vecteur de développement pour le bien-être de la population et l'émergence du Cameroun. Il a aussi souligné que ce budget répondait aux exigences de performance. Une mention spéciale a été décernée aux membres des commissions, dont la charge de travail a été particulièrement élevée lors de ce premier rendez-vous. Albert Etotoke, secrétaire du Conseil, s'est chargé de la lecture de la synthèse générale des travaux.

Plus de: Cameroon Tribune

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X